Facebook
X

Vous utilisez un navigateur non pris en charge. Veuillez le mettre à niveau afin de pouvoir consulter le site shoppersdrugmart.ca.

À la recherche d'un soulagement du SPM

© 1996-2014 MediResource Inc.

Explorez les trois sections suivantes de la pharmacie et vous pourriez trouver un produit qui soulage vos symptômes prémenstruels : les vitamines et suppléments, les médicaments contre la douleur et les remèdes naturels.

Suivez la rangée des vitamines et des suppléments. Vous pouvez l'explorer vous-même ou demander l'aide d'un pharmacien. Il se peut que vous trouviez une préparation de multivitamine contre le SPM, un supplément formulé spécialement pour prévenir et prendre en charge les fluctuations hormonales mensuelles. Si vous ne trouvez pas de préparation unique, une multivitamine destinée aux femmes devrait combler vos besoins quotidiens en minéraux et vitamines. Il est préférable d'obtenir vos éléments nutritifs à partir des aliments, mais une multivitamine peut aider à combler les lacunes.

Pour savoir si vous devez acheter une multivitamine en particulier, vérifiez sur l'étiquette la teneur en calcium, en vitamine D et en magnésium. Les recherches ont repéré le calcium comme un puissant allié contre les symptômes de SPM. Dans une étude, les femmes qui recevaient au moins 1 200 mg de calcium et 400 UI de vitamine D par jour ont couru un plus faible risque de symptômes prémenstruels que celles qui ne recevaient pas de supplément. La vitamine D, prise conjointement avec du magnésium, aide le corps à absorber du calcium. Un apport de 400 mg de magnésium est recommandé, car le minéral peut aussi aider à réduire la rétention d'eau, la sensibilité des seins et le gonflement.

D'autres suppléments se sont révélés utiles pour le soulagement du SPM, mais les preuves scientifiques dont on dispose à leur appui sont plutôt limitées. La vitamine E, par exemple, est un antioxydant qui peut atténuer la sensibilité mammaire et les crampes. La vitamine B6 doit être utilisée avec prudence : malgré les effets bénéfiques qui lui sont attribués, la vitamine B6 peut être toxique à des doses trop élevées. N'en prenez pas plus de 50 mg à 100 mg par jour. Parlez-en toujours à votre médecin avant de commencer à prendre de nouvelles vitamines, comme les vitamines E ou B6, car certaines pourraient ne pas convenir à vos antécédents médicaux.

Le long de la rangée des médicaments antidouleur, ou analgésiques, vous trouverez beaucoup de produits qui soulagent les maux de tête, les douleurs articulaires ou musculaires, la sensibilité mammaire et les crampes associées au SPM. Outre les AINS (anti-inflammatoires non stéroïdiens) comme l'ibuprofène ou l'aspirine, et les analgésiques généraux tels que l'acétaminophène, vous verrez probablement des produits présentés comme des analgésiques pour SPM. En général, ces préparations renferment un AINS ou de l'acétaminophène ainsi qu'un diurétique, ce dernier devant agir sur la rétention d'eau.

Dernier arrêt : la section des produits naturels. Certaines des potions et des teintures offertes dans cette section ont été utilisées par des générations de femmes dans le soulagement des symptômes prémenstruels. Cela ne signifie pas que ces remèdes sont appuyés par des preuves cliniques. Vous verrez peut-être des noms de plantes médicinales tels que pissenlit officinal, gingembre et genièvre – tous 3 sont des diurétiques naturels qui empêchent la rétention d'eau. L'extrait des baies de gattilier peut atténuer la sensibilité mammaire prémenstruelle ainsi que les sautes d'humeur et les maux de tête associés à la forme plus sévère du SPM, appelée le trouble dysphorique prémenstruel. Parmi les produits naturels qui s'utilisent parfois dans le traitement du SPM, mentionnons le ginkgo, le soya, le millepertuis commun et l'huile d'onagre. Parlez-en d'abord à votre médecin ou à votre pharmacien avant de prendre un nouvel remède naturel ou renfermant des plantes médicinales.

Si vos symptômes tombent plutôt dans la catégorie du trouble dysphorique prémenstruel (TDPM), vous pouvez peut-être consulter un pharmacien dans votre recherche d'un soulagement. Il vous renseignera sur les médicaments vendus uniquement sur ordonnance, comme les contraceptifs oraux ou les antidépresseurs, et d'autres traitements qui se sont révélés efficaces contre le TDPM.

Avant votre prochain épisode de maux, de douleurs et de sautes d'humeur d'origine hormonale, discutez avec votre médecin de la prise de suppléments, d'analgésiques et de remèdes naturels – puis allez magasiner!

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Le-syndrome-premenstruel-etes-vous-prete