Facebook
X

Vous utilisez un navigateur non pris en charge. Veuillez le mettre à niveau afin de pouvoir consulter le site shoppersdrugmart.ca.

Aider le nouveau papa dans son rôle de parent

Parfois, les hommes ont plus de mal que les femmes à s'adapter à leur nouveau rôle de parent. Les cinq conseils suivants peuvent aider votre partenaire à mieux exercer ses nouvelles fonctions.

1. Le « paternage » n'est pas aussi automatique que le maternage.
D'après Neil Campbell, psychothérapeute, auteur et animateur de cours prénataux pour les futurs pères à London (Ontario), les filles sont préparées à exercer leur rôle de mère dès leur plus jeune âge en raison des modèles actuels de socialisation. Les hommes, quant à eux, acquièrent la conscience de leur rôle de père au cours d'une période beaucoup plus courte.

Même si vous n'avez pas vraiment joué à la poupée quand vous étiez petite et que vous n'avez pas gardé des enfants pendant votre adolescence pour vous faire de l'argent de poche, la grossesse, ce camp d'entraînement biologique de neuf mois, accélère votre formation de mère. Par contre, la formation de votre partenaire n'est pas encore terminée quand bébé arrive. Votre homme sait qu'il est devenu père, mais il peut avoir besoin de temps pour découvrir les nombreuses facettes de ce nouveau rôle. Par exemple, au début, il devra prendre des décisions plus délibérées pour intervenir dans une situation quelconque, alors que vous, la mère, n'aurez aucunement besoin de réflexion. Quand le nouveau père se rend compte que la couche de bébé doit être changée, il se dit : « Tiens, il faut changer la couche de bébé. » La mère, par contre, se dit probablement : « Je dois changer la couche de bébé. » Les pères peuvent développer les mêmes réflexes, mais il leur faut généralement un peu plus de temps et, au début, ils doivent faire des efforts plus délibérés.

2. Les pères ont ordinairement besoin d'un peu plus de temps pour nouer des rapports étroits avec bébé.
Le rapport parent-nourrisson se construit principalement à partir de contacts physiques. Et les pères ont généralement moins de contacts physiques avec le bébé à sa naissance. Si votre partenaire fait ce que vous faites - tenir le bébé, changer sa couche, lui donner le bain - il arrivera à comprendre le bébé et à établir un rapport avec lui (les porte-bébés pour papas sont merveilleux pour cette raison).

3. Les pères pensent que les mères savent tout.
Les mères ne sont pas toujours infaillibles, contrairement à ce que pensent les pères. Toutefois, la plupart acquièrent rapidement les compétences dont elles ont besoin pour s'occuper de leur bébé, ce qui amène bon nombre de pères à être ébahis par le savoir-faire apparent de leur conjointe. Cela peut être bien si votre partenaire vous traite avec respect, qu'il vous seconde et qu'il modèle son comportement sur le vôtre. Toutefois, sa perception de votre omnipotence peut aussi l'amener à sous-évaluer votre besoin d'aide ou à hésiter à vous aider de peur de gâcher ce que vous avez déjà fait.

La solution? Inviter le papa à passer davantage de temps avec son bébé. Ainsi, il acquerra les compétences et la confiance dont il a besoin pour devenir un bon père. Votre soutien et vos encouragements sont indispensables pendant cette phase de transition à son nouveau rôle.

4. Votre partenaire peut percevoir plus finement que vous l'évolution de vos rapports avec bébé.
On dit souvent que les pères sont jaloux des bébés. Ce commentaire est simpliste, dégradant et faux la plupart du temps. Voici une autre façon d'envisager cette problématique. Vous avez noué des liens très intenses avec bébé, des liens qui prennent tout votre temps. Votre partenaire aime sans aucun doute son enfant, mais celui-ci n'est pas le centre de son univers (contrairement à vous). Votre conjoint ne se demande pas pourquoi vous ne lui accordez plus d'attention; il se demande plutôt quel est son rôle dans cette nouvelle phase de votre vie.

Voilà encore une autre raison pour laquelle le papa devrait s'occuper très tôt de son bébé. Il apprendra ainsi à mieux comprendre votre univers. Cela vous aidera aussi à vous rapprocher, car vous partagez maintenant l'un et l'autre l'expérience d'être parents. Votre partenaire n'est plus un simple spectateur.

5. Les hommes aiment tout ce qui est concret et leur nouveau rôle de père n'est pas concret.
Voici une autre raison pour laquelle les nouveaux pères ont du mal à s'adapter à leur nouveau rôle : les hommes se sentent particulièrement à l'aise avec les tâches et les situations concrètes, quand ils peuvent facilement évaluer les mesures à prendre et les gestes à poser. Ils ont plus de difficulté avec les zones grises, notamment celles qui caractérisent les premières phases de leur rôle de père.

D'après Neil Campbell, certains hommes s'adaptent en résolvant des problèmes. Prenons l'exemple d'un couple qui rentre à la maison après avoir fait des courses et dont l'enfant doit boire tout de suite. La mère dira qu'elle a oublié d'acheter des cure-oreilles pour nettoyer la cicatrice du cordon ombilical. Le père proposera alors de retourner immédiatement au magasin pour en acheter. L'absence de cure-oreilles ne constitue pas en soi une crise, mais le père a maintenant un problème à résoudre et il peut contribuer concrètement à sa résolution.