Facebook
X

Vous utilisez un navigateur non pris en charge. Veuillez le mettre à niveau afin de pouvoir consulter le site shoppersdrugmart.ca.

Créer de bonnes relations avec les grands-parents

Créer de bonnes relations avec les grands parents

La présence de grands-parents disponibles et dévoués peut être l’un des facteurs les plus déterminants dans la vie de votre enfant. Cependant, tout comme le nouveau papa et la nouvelle maman ont besoin de temps pour connaître toutes les ficelles et maîtriser l’art d’être parent, les grands-parents ont eux aussi besoin de temps pour apprendre leur nouveau rôle. En prenant le temps de discuter des sujets ci-dessous avec les grands-parents, vous pourrez éviter de les froisser par la suite.

Gardiennage
Certains grands-parents pourraient se sentir offensés si vous ne pensez pas d’abord à eux comme gardiens lorsque vous sortez, alors que d’autres pourraient considérer une demande de gardiennage comme une responsabilité qu’ils ne désirent pas assumer. Évaluez dans quel camp ils se trouvent et respectez leur décision. Le fait que certains grands-parents ne soient pas emballés par le gardiennage ne signifie pas qu’ils ne peuvent pas avoir de liens étroits avec vos enfants. De même, les grands-parents qui veulent aider, mais n’en ont peut-être pas la capacité physique, ne seront pas en mesure de vous assurer la tranquillité d’esprit dont vous avez besoin lorsque vous êtes au loin.

Don de cadeaux
Quelle que soit la situation financière de vos parents ou beaux-parents, il est sage d’établir des limites quant à la valeur et aux types de cadeaux qu’ils peuvent donner à vos enfants. Il est possible que cela ne soit pas important lorsque vos enfants sont encore des bébés, mais lorsqu’ils grandissent, leurs attentes pourraient être importantes. Il est important d’agir avec diplomatie dans ce domaine – après tout, il peut être délicat de dicter à quelqu’un autre comment dépenser son argent, mais si cela est fait de la bonne façon, c’est un bon moyen de prévenir les situations embarrassantes, par exemple lorsque votre enfant déballe un cadeau qui, selon vous, n’est pas approprié. Voici un dernier point de réflexion : la participation à un régime d’épargne-études auquel les membres de la famille peuvent contribuer est un excellent moyen de réduire la tension qui accompagne le don de cadeaux.

Visites
Il est logique de supposer que ce sont vos règlements qui s’appliquent lorsque les grands-parents vous rendent visite. Cela pourrait vouloir dire que les enfants sont autorisés à manger dans la salle familiale ou qu’il n’est pas nécessaire de se déchausser avant d’entrer dans la maison. Il est donc logique que vous fassiez preuve de la même courtoisie envers les grands-parents lorsque vous leur rendez visite – si les enfants ne sont pas autorisés à pénétrer dans certaines pièces de la maison ou si les jeux bruyants ne sont pas appréciés, il vous incombe de faire respecter ces attentes. Cela dit, la tension que suscitent parfois les visites de famille peut être lourde à supporter, même pour les familles unies. Si c’est le cas, songez à organiser des réunions familiales en territoire neutre – un pique-nique dans un parc ou une fin de semaine dans un hôtel voisin sont de bonnes solutions qui laisseront des souvenirs inoubliables.

Temps de qualité
Essayez de ne pas avoir d’attentes en ce qui concerne la façon dont les grands-parents interagiront avec vos enfants. Certains grands-parents aiment jouer par terre avec leurs petits-enfants et partager avec eux des rires et des chansons idiotes, alors que d’autres préfèrent rester quelque peu en retrait. Si les grands-parents de vos enfants sont de ce dernier type, songez que certains grands-parents ne se rappellent tout simplement pas (ou ne savent pas) comment jouer avec des enfants. Vous pourriez juger utile de leur faire des suggestions, comme la lecture d’un livre favori ou une sortie, mais simplifiez les choses le plus possible. De cette façon, ils acquerront davantage d’aisance et d’assurance.