Facebook
X

Vous utilisez un navigateur non pris en charge. Veuillez le mettre à niveau afin de pouvoir consulter le site shoppersdrugmart.ca.

Introduction aux analgésiques

On trouve de tout dans les pharmacies : des gouttes pour nourrissons, du sirop pour enfants, des comprimés à croquer. Qui aurait pensé que choisir un médicament pouvait créer tant de maux de tête? Si vous ne savez pas quel produit choisir, voici quelques éléments de réponse.

Q. Lequel choisir : l'acétaminophène ou l'ibuprofène?

R. Selon Ran Goldman, spécialiste en médecine d'urgence pédiatrique et en pharmacologie et toxicologie clinique de l'Hôpital pour enfants malades de Toronto, les médecins n'en savent pas plus que les parents. Après avoir examiné les résultats de 13 études qui comparaient les deux médicaments, le Dr Goldman en est arrivé à la conclusion qu'aucune étude n'établissait définitivement qu'un médicament était meilleur que l'autre. En effet, les deux médicaments réduisent les douleurs faibles à modérées et atténuent la fièvre. Ceci étant dit, chaque médicament est différent et renferme des éléments susceptibles d'augmenter son efficacité dans certains cas. Il est toujours sage de demander au pharmacien de recommander un médicament adapté aux besoins de votre enfant.

Q. Quels éléments doit-on prendre en considération quand on cherche un analgésique?

R. L'acétaminophène (Tempra, Tylenol, Panadol) peut être plus sûr pour traiter des affections s'accompagnant soit de vomissements graves, soit de vomissements et de diarrhée, car, dans de rares cas, l'ibuprofène peut provoquer des lésions rénales chez les enfants déshydratés. Et si votre enfant va rejeter les quelques gouttes d'eau que vous lui donnez, l'acétaminophène est le seul analgésique en vente libre disponible sous forme de suppositoires. De plus, l'acétaminophène est moins susceptible d'avoir des effets secondaires que l'ibuprofène.

L'ibuprofène (Advil, Motrin) peut être plus approprié pour traiter les problèmes s'accompagnant de tissus enflés et enflammés, comme les coups de soleil ou les entorses. Contrairement à l'acétaminophène, l'ibuprofène réduit les signaux chimiques associés à l'inflammation et à la douleur. De plus, il donne un soulagement de plus longue durée (de six à huit heures contre quatre à six heures pour l'acétaminophène). Cependant, l'ibuprofène comporte des risques d'effets secondaires plus élevés. Par exemple, il peut irriter l'estomac et provoquer des crises d'asthme chez un faible pourcentage d'enfants atteints d'asthme.

Q. Est-ce que je devrais donner un analgésique à mon enfant aux premiers signes de douleurs ou  attendre que son état s'aggrave?

R. La réponse varie selon les intervenants. Règle générale, un analgésique donne de meilleurs résultats si on le prend avant que les douleurs deviennent fulgurantes. Toutefois, si votre enfant consomme trop d'analgésiques ou en consomme trop souvent, il risque d'avoir des maux de tête de rebond. Alors, consultez votre médecin ou votre pharmacien. Il vous proposera d'autres médicaments pour votre enfant si celui-ci prend des analgésiques plus d'un jour par semaine.

Michael Rieder, titulaire de la chaire en pharmacologie clinique pédiatrique au Children’s Hospital of Western Ontario, propose de doser le médicament à intervalles réguliers le premier jour de la maladie de votre enfant, puis d'arrêter pour voir l'évolution de l'état de santé de votre enfant. D'autres médecins, par contre, recommandent une dose à la fois. Vous pouvez adopter l'approche adaptée à vos préférences personnelles et à vos expériences antérieures, sauf avis contraire de votre médecin.

Q. Est-ce que je dois calculer la dose de l'analgésique en fonction de l'âge ou du poids de mon enfant?

R. Contrairement à bien d'autres médicaments, les analgésiques grand public pour enfants ont fait l'objet de nombreuses études sur le plan de la posologie. Les experts reconnaissent que la posologie en fonction du poids de l'enfant est la méthode la plus exacte.

Les indications relatives aux doses en fonction de l'âge que l'on peut retrouver sur certaines étiquettes se fondent sur le poids moyen des enfants. Cependant, le poids d'un enfant sain varie grandement d'un enfant à l'autre du même âge. Quel que soit le poids de votre enfant, vous ne devez jamais dépasser la dose maximale inscrite sur le flacon. Que devez-vous faire pour calculer la dose appropriée? « La dose d'ibuprofène la plus appropriée pour les enfants est d'environ 10 milligrammes par kilogramme (de poids corporel), trois fois par jour, explique M. Rieder. En ce qui concerne l'acétaminophène, la dose préconisée est de 15 milligrammes par kilogramme, quatre fois par jour. » (Si vous donnez des suppositoires à votre enfant, la dose est légèrement plus élevée; renseignez-vous auprès de votre médecin ou de votre pharmacien.)