Facebook
X

Vous utilisez un navigateur non pris en charge. Veuillez le mettre à niveau afin de pouvoir consulter le site shoppersdrugmart.ca.

La lutte contre la perte osseuse

© 1996-2014 MediResource Inc.

L'ostéoporose ne s'appelle pas la voleuse silencieuse pour rien. Malheureusement, à moins que vous ayez une raison de soupçonner une fragilisation osseuse, qui serait confirmée par votre médecin, il ne vous sera pas possible de savoir que ce processus dangereux s'est mis en œuvre avant que le dommage soit fait. Les personnes atteintes d'ostéoporose ont une plus grande disposition aux fractures, et celles-ci génèrent de la douleur, rendent vos mouvements difficiles et conditionnent votre qualité de vie.

En surveillant certains facteurs de risque, les médecins peuvent toutefois repérer et suivre les personnes qui présentent un plus haut risque de fracture ou d'ostéoporose. Il est possible d'effectuer certains examens qui mettront en évidence la perte osseuse subie par les personnes présentant un risque d'ostéoporose. Par exemple, si vous prenez de fortes doses de corticostéroïdes, votre médecin pourrait vous suggérer de faire mesurer votre densité minérale osseuse (la DMO) pour vérifier la solidité de vos os avant que des lésions osseuses n'apparaissent. Effectué à un stade précoce, cet examen fournit au médecin des données « de base » qui faciliteront la surveillance de la santé de vos os en lui permettant d'établir une comparaison avec les mesures ultérieures.

Les examens de dépistage de l'ostéoporose sont indolores et non invasifs. L'absorptiométrie biénergétique à rayons X, ou ABX, est la méthode la plus communément employée pour mesurer la densité osseuse dans les zones les plus vulnérables aux fractures liées à l'ostéoporose, notamment la hanche et la colonne vertébrale. Pour en tirer parti, vous devez vous rendre dans un laboratoire où vous vous allongez sur une table tandis qu'une machine explore votre corps au moyen de rayons X et calcule la quantité de rayons X qui traverse les différents tissus. Bien que l'idée d'absorber des rayons X puisse vous inspirer de la crainte, la dose de radiation est encore plus faible que celle qui est utilisée durant une radiographie pulmonaire.

Certains établissements peuvent effectuer une absorptiométrie monophotonique, mais cet examen ne mesure que la densité osseuse de l'avant-bras ou du talon. Il existe d'autres types d'examens de dépistage, mais ils sont utilisés moins fréquemment.

Si votre médecin a posé le diagnostic d'ostéoporose ou si vous courez un risque de fracture, il se peut que votre médecin vous recommande au moins l'un des médicaments ci-après :

  • du calcium et des suppléments de vitamine D;
  • des bisphosphonates (par ex. l'alendronate, l'étidronate, le risédronate ou l'acide zolédronique);
  • la calcitonine;
  • le dénosumab;
  • le raloxifène;
  • la tériparatide.

Le type de thérapie qui vous sera offerte sera déterminé en fonction de l'étendue de la perte osseuse, et elle sera différente si vous êtes un homme ou une femme en préménopause ou en postménopause. Si vous observez des symptômes de ménopause et d'ostéoporose, il se pourrait que votre médecin vous suggère un traitement aux œstrogènes pouvant soulager tant les symptômes de l'ostéoporose que ceux de la ménopause. Ne manquez pas de discuter avec votre médecin des risques et des bienfaits éventuels d'un traitement aux œstrogènes avant de choisir un traitement.

Il est essentiel que vous compreniez comment prendre vos médicaments. Notez que la plupart des médicaments constituent un traitement de longue durée - habituellement de plusieurs années. Si vous avez des questions, consultez votre médecin ou votre pharmacien.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Osteoporose