Facebook
X

Vous utilisez un navigateur non pris en charge. Veuillez le mettre à niveau afin de pouvoir consulter le site shoppersdrugmart.ca.

L'alimentation pendant la maladie

© 1996-2014 MediResource Inc.

Il est toujours important de combler les besoins nutritionnels de votre corps, et cela est encore plus vrai si vous avez une maladie chronique. Pour beaucoup d'entre nous, rien ne vaut le jus d'orange et le consommé au poulet pour combattre le rhume. Mais comment aider le corps durant une maladie prolongée?

Si vous êtes atteint d'une maladie chronique, vous avez probablement consulté plusieurs médecins à ce jour. Ceux-ci vous ont peut-être donné des directives précises sur votre régime alimentaire. Les suggestions générales que vous trouverez ci-dessous visent à enrichir votre apport nutritionnel et renforcer votre système immunitaire. Conformez-vous toujours aux directives alimentaires de votre médecin. Si vous n'avez reçu aucune information particulière concernant votre régime et votre problème de santé, parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien. Ils pourraient vous conseiller ou vous adresser à un diététiste.

  • Si vous êtes en mesure de le faire, prenez des repas réguliers et équilibrés. Votre corps doit obtenir le maximum d'aide possible – aussi, faites en sorte que chaque repas lui soit bénéfique.
  • Si vous êtes trop faible pour prendre des repas, essayez de manger de petites portions (un fruit, du yogourt) plusieurs fois dans la journée. N'oubliez pas de varier vos aliments, afin que votre corps reçoive différents types de nutrition.
  • Cuisinez d'avance. Si votre état varie d'un jour à l'autre, préparez des aliments en quantité supplémentaire les jours où vous cuisinez et gardez-les au congélateur en prévision des jours où vous ne serez pas en forme pour faire un repas. Essayez d'avoir une provision de fruits et de légumes congelés pour les jours où vous ne pourrez aller chercher des produits frais à l'épicerie. Une autre option serait de demander l'aide des vos proches pour vous approvisionner en produits d'épicerie ou en repas cuisinés. Il est possible de vous faire livrer votre épicerie aussi – directement de votre supermarché ou par des services spéciaux de livraison. Renseignez-vous sur les services offerts dans votre région.
  • Cherchez à savoir quels sont vos besoins alimentaires compte tenu de votre état. Beaucoup de maladies, comme l'hépatite C ou le VIH/sida, provoquent de la nausée et de la diarrhée. Vous devez peut-être boire davantage de liquides, prendre des suppléments nutritionnels ou trouver des aliments fades qui n'irritent pas votre appareil digestif. Demandez conseil à votre médecin.
  • Surveillez votre poids. Si vous avez de la difficulté à manger, vous risquez de perdre du poids. Informez-vous sur le poids à maintenir et consultez votre médecin si vous éprouvez des problèmes.
  • Soyez prudent dans la cuisine. Si votre corps est déjà affaibli, la dernière chose qu'il vous faut est une intoxication alimentaire ! Lavez-vous toujours les mains avant et après avoir traité des aliments. Préparez et conservez vos aliments dans des conditions sûres.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Vos-aliments