Facebook
X

Vous utilisez un navigateur non pris en charge. Veuillez le mettre à niveau afin de pouvoir consulter le site shoppersdrugmart.ca.

Perdre du poids après l’accouchement

Voici quelques mythes et réalités sur la perte de poids après la grossesse.

L'allaitement maternel aide à perdre du poids.

Réalité (plus ou moins). Le poids que vous avez gagné pendant la grossesse sert à une chose (à part vous rendre dingue) : il procure à votre organisme du gras pour nourrir votre bébé. En théorie, l'allaitement maternel favorise la perte de poids graduelle parce qu'il permet de brûler environ 500 calories par jour (l'équivalent approximatif d'un bagel avec du fromage à la crème), indique Rosine Bishara, nutritionniste périnatale au Centre Sunnybrook des sciences de la santé à Toronto. Si vous mangez autant que quand vous étiez enceinte, les kilos en trop devraient progressivement disparaître. Mais il y a un piège : vous ne perdrez du poids que si vous consommez moins de calories que vous en brûlez, et l'allaitement peut vous donner de l'appétit. Ceci, combiné à votre épuisement tout récent, peut en fait engendrer une prise de poids, car vous aurez tendance à manger plus de collations à portée de la main, comme du chocolat et des croustilles, ajoute Mme Bishara.

Pour perdre du poids, il faut limiter la consommation de calories, un point c'est tout.

Mythe. Selon Joey Shulman, nutritionniste et fondatrice de la clinique Shulman Weight Loss Clinic à Thornhill, Ontario, cette assertion est fausse. Mme Shulman insiste sur le rôle du déséquilibre hormonal causé par la grossesse et l'allaitement — sans oublier le cycle mensuel normal — dans la lutte des femmes contre le surpoids. « Le fait de choisir les mauvais aliments entraîne une trop grande production d'insuline par l'organisme, et cet excédent d'insuline facilite un plus grand stockage de gras ». Mme Shulman explique que ses patientes cessent souvent d'avoir envie de collations sucrées environ une semaine après avoir limité leur consommation de glucides, opté pour des grains entiers et inclus des protéines dans chacun de leurs collations et repas.

Il est plus difficile de perdre du poids après avoir eu un enfant.

Mythe. Le gras lui-même n'est pas différent, mais votre vie, elle, l'est certainement! La vie après un accouchement est pleine de défis qui peuvent rendre la perte de poids encore plus difficile qu'auparavant, explique Nur Akalin, gérante de Weight Watchers Québec. Les nouvelles mamans manquent de sommeil et de temps, et elles mangent ce qui leur tombe sous la main, que ce soit une croûte de sandwich au fromage grillé traînant dans une assiette ou un sac de croustilles. Mme Akalin incite les mamans à se procurer des aliments sains et n'exigeant pratiquement aucune préparation, comme du poisson surgelé, des légumes prélavés et des fruits comme des pommes et des bananes.

Il faut un an pour prendre ce poids; il faut donc se donner un an pour le perdre.

Réalité. Les femmes dont le poids augmente de 10 à 15 kilos selon les recommandations retrouveront leur corps d'avant beaucoup plus vite que celles pour qui la grossesse est une bonne excuse pour manger du gâteau au déjeuner. Il est important de ne pas abandonner. « Je déplore surtout l'attitude des personnes qui décident qu'elles sont destinées à garder les kilos accumulés pendant la grossesse », indique Isabel DesRoches, mère de trois enfants et entraîneuse personnelle à Burlington, Ontario. Elle suggère aux nouvelles mamans de commencer lentement à faire des exercices et surtout de ne pas se décourager si elles se sentent en moins bonne forme qu'elles le souhaiteraient. « Il faut se dire : je suis une meilleure maman parce que je m'entraîne. Je suis plus heureuse quand je me sens bien et belle et je deviens un modèle pour mes enfants », ajoute-t-elle.