Facebook
X

Vous utilisez un navigateur non pris en charge. Veuillez le mettre à niveau afin de pouvoir consulter le site shoppersdrugmart.ca.

Petit historique de la grippe aviaire

© 1996-2014 MediResource Inc.

La grippe aviaire frappe les oiseaux sauvages depuis longtemps. Les éleveurs de volailles ont commencé à le remarquer dès le début des années 1900.

Mais le puissant virus de la grippe connu sous la désignation H5N1 n’a été découvert qu’en 1997, quand il s’est soudainement manifesté dans un élevage d’oies situé en Chine. Le virus H5N1 a attiré l’attention en raison de la rapidité avec laquelle il a frappé les oiseaux et du grand nombre qu’il a fait périr. Depuis ce temps, le virus H5N1 s’est propagé dans plus de 60 pays d’Asie, d’Afrique et d’Europe.

Une fois qu’il a contaminé un groupe d’oiseaux domestiques, le virus H5N1 peut se propager de plusieurs façons, directes et indirectes. Mais comment le virus s’introduit-il dans les élevages? Le gibier d’eau migrateur, comme les canards ou les oies, transporte souvent d’un endroit à l’autre le virus qui ne rend cependant pas malade l’oiseau qui l’héberge. C’est pourquoi les spécialistes de la recherche appellent fréquemment ces oiseaux sauvages les « réservoirs » du virus.

Le virus H5N1 chez les êtres humains

La plus grande partie du temps, le virus H5N1 n’a touché que les oiseaux. Toutefois, dans quelques régions, surtout celles où les êtres humains et les oiseaux domestiques sont en contact très étroit, le virus H5N1 a aussi rendu certaines personnes malades. De 2003 à 2006, le virus H5N1 a infecté plus de 250 personnes. Plus de 150 d’entre elles sont mortes.

Occasionnellement, une personne contaminée par la grippe aviaire l’a transmise à quelqu’un d’autre. En Thaïlande, un enfant que le virus H5N1 avait touché a contaminé sa mère en 2004. En Indonésie, le virus H5N1 a atteint en 2006 les 8 membres d’une famille bien que seulement 1 de ces personnes se soit trouvée en présence de volaille infectée.

On ne pense pas que les flambées de cas d’infections à virus grippal diminueront dans un proche avenir chez les oiseaux de ces régions. La grippe aviaire s’est manifestée de temps à autre au Canada, mais à ce jour le sous-type du virus H5N1 qui circule dans ces pays d’outre-mer n’a pas été trouvé ici. Notre gouvernement prend un grand nombre de précautions pour que les choses en restent ainsi.

L’avenir de la grippe aviaire

Le virus H5N1 n’est pas encore devenu un type de virus qui peut se propager facilement d’une personne à l’autre, mais les spécialistes de la recherche ont noté que les souches les plus récentes présentaient quelques petites différences. Quelques souches de H5N1 qui circulent actuellement sont plus adeptes à propager la maladie parmi les animaux. Il est maintenant possible que des oiseaux domestiques soient porteurs du virus sans montrer aucun symptôme.

Étant donné que les virus sont des virtuoses de la mutation, nous pouvons affirmer que nous n’avons pas vu le dernier de ces types de modifications.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Faits-essentiels-sur-la-grippe-aviaire