Facebook
X

Vous utilisez un navigateur non pris en charge. Veuillez le mettre à niveau afin de pouvoir consulter le site shoppersdrugmart.ca.

Réglez 5 imperfections des pieds

© 1996-2014 MediResource Inc.

Avez-vous peur de montrer vos pieds? Certaines affections comme le pied d'athlète, les oignons et les cors peuvent vous amener à dissimuler vos pieds. Libérez vos pieds en prenant soin de leurs imperfections.

  1. Imperfection du pied : les verrues plantaires sont des excroissances plates qui se développent sur le talon et l'avant-pied. Elles surviennent lorsqu'une certaine souche d'un virus appelé virus du papillome humain (V.P.H.) infecte le corps par contact direct avec la peau. Les verrues plantaires disparaissent habituellement spontanément, mais la peau desquamée par les verrues non traitées peut disséminer l'infection au reste du pied et à d'autres personnes.

    Traitez cette imperfection : combinez l'utilisation de médicaments disponibles en vente libre à un gommage de la peau morte et du tissu provenant de la verrue à l'aide d'une pierre ponce. Ou, essayez le remède traditionnel en utilisant du ruban à conduits. Des chercheurs ont vraiment prouvé qu'on pouvait se débarrasser des verrues plantaires en les recouvrant de ruban à conduits pendant 6 jours, puis en les faisant tremper et en les frottant avec une pierre ponce. Le procédé utilisé dans l'étude a nécessité plusieurs applications sur une période pouvant s'étendre jusqu'à 2 mois, mais il s'agit d'une alternative intéressante si vous n'aimez pas l'idée de geler la verrue. Si l'autotraitement ne vous débarrasse pas des verrues plantaires (avec certains traitements, cela peut prendre jusqu'à 12 semaines avant de voir des effets) ou si leur couleur ou leur apparence change, consultez votre médecin.

  1. Imperfection du pied : les champignons sont très communs. Parmi les champignons les plus communs, il y en a un qui cause une infection appelée le pied d'athlète également connue sous le nom de Tinea pedis. Mais il n'infecte pas seulement les athlètes : nous nous exposons à cette affection partout où nous marchons nu-pieds – les douches de gymnase, les vestiaires, les piscines, les cuves thermales et les saunas. Le pied d'athlète pénètre habituellement dans les espaces humides entre les orteils et il mène à des symptômes comme des démangeaisons, des sensations de piqûre, des cloques, une desquamation et l'apparition d'irrégularités sur les ongles des orteils qui deviennent également friables.

    Traitez cette imperfection : il existe une variété de médicaments antifongiques en vente libre qui peuvent aider à traiter les affections bénignes. Lorsque le pied d'athlète empire, vous devriez consulter votre médecin pour obtenir un produit plus puissant qu'un traitement topique, comme un antifongique administré par voie orale ou un antibiotique si une infection bactérienne accompagne l'infection fongique.

    En plus des traitements appropriés, s'il y a lieu, évitez les infections fongiques en gardant vos pieds secs et propres. Portez des chaussettes en coton et changez-les au cours de la journée si vos pieds transpirent (ce qui a tendance à se produire si vous portez des chaussures serrées, comme les bottes de construction).

  1. Imperfection du pied : si votre gros orteil semble s'élargir, il se peut qu'un oignon se développe. Il se signale par un épaississement de la peau, un endolorissement et une enflure. Les oignons sont souvent causés par des modifications de la mécanique corporelle qui affectent votre démarche ou par des chaussures mal ajustées et ils peuvent être douloureux et mener à une forme d'arthrite, la bursite.

    Traitez cette imperfection : vous pouvez atténuer la douleur en faisant tremper vos pieds et en les massant. Réduisez la pression avec des coussinets pour oignons ou en appliquant de la glace sur l'articulation enflammée. Les analgésiques en vente libre peuvent soulager une partie de la douleur. Les médecins appliqueront quelquefois du sparadrap sur les orteils afin de replacer le pied dans une position plus naturelle. D'autres recommandent d'utiliser des garnitures intérieures de chaussures ou la physiothérapie. Il se peut que certaines personnes nécessitent des orthèses, qui sont des garnitures intérieures coussinées pour les chaussures. Pour empêcher les oignons de récidiver : soyez raisonnable lorsque vous choisissez des chaussures. Si vous aimez les talons hauts, remisez-les dans votre armoire et choisissez plutôt des souliers plats ou des chaussures de gymnastique pendant quelque temps.

  1. Imperfection du pied : un ongle incarné semble n'être qu'un petit problème. Après tout, il ne s'agit que de l'ongle d'un orteil, n'est-ce pas? Le bord rigide de l'ongle qui pousse à l'intérieur de la douce pulpe de l'orteil peut toutefois faire très mal. La rougeur et l'enflure peuvent, à l'occasion, être suivies d'une infection franche. Bien que ces complications soient rares, certaines personnes (en particulier celles qui sont atteintes de diabète) ont acquis des infections osseuses ou des ulcères du pied qui ont nécessité une amputation. Un petit ongle incarné peut donc représenter un gros problème.

    Traitez cette imperfection : pendant que votre orteil récupère, choisissez des chaussures qui laissent vos pieds respirer un peu. Ne cherchez pas à retirer l'ongle de la peau en creusant dans celle-ci, car cela pourrait vous rendre vulnérable à de l'infection. Essayez plutôt de faire tremper votre pied dans de l'eau chaude savonneuse ou, si vous préférez, dans de l'eau salée. L'une et l'autre de ces options peuvent aider à soulager votre orteil sensible et à amollir la peau et l'ongle. Vous pourrez peut-être atteindre l'ongle incarné pour le soulever légèrement et l'aider à pousser au-dessus du bord de la peau. Pour empêcher que ce problème ne se reproduise, coupez-vous les ongles en ligne droite et ne les coupez pas trop courts. Ils devraient être suffisamment longs pour qu'ils puissent s'aligner avec la partie supérieure de votre orteil. Si une infection se développe dans cette région ou vous avez de la difficulté à la soigner, consultez votre médecin.

  1. Imperfection du pied : nous sommes très occupés et il se peut que nos pieds portent la marque de nos allées et venues répétées. Les cors et les durillons sont le résultat de la friction pure et simple. Tout ce frottement de la peau contre l'intérieur des souliers, en particulier lorsque nous ne portons pas de chaussettes, peut amener la formation de plaques de peau épaisse, dure ou sèche et écaillée. Lorsque ces plaques se développent sur la partie supérieure et sur les côtés de vos pieds, on les appelle des cors, et leurs centres indurés peuvent être entourés de peau enflammée et endolorie. Les durillons sont le résultat de la dégradation de la peau sur les talons et l'avant-pied. Ils ne sont pas douloureux, mais simplement disgracieux.

    Traitez ces imperfections : tremper vos pieds dans de l'eau chaude savonneuse pour amollir cette peau endurcie par la friction. Lorsque cette peau morte est plus douce, vous pouvez la faire se détacher. Essayez d'abord avec une débarbouillette avant d'utiliser une pierre ponce plus rugueuse ou d'utiliser un instrument pour raser les cors et les durillons; cette dernière technique risque d'augmenter la probabilité de contracter une d'infection. Frictionnez une lotion sur vos pieds pour assouplir votre peau. Renseignez-vous auprès du pharmacien sur les emplâtres médicamentés qui, une fois appliqués, aident à décomposer la couche de peau épaisse et rugueuse. Et évitez les cors et les durillons en traitant vos pieds plus gentiment – envisagez des souliers confortables, des chaussettes bien ajustées et des coussinets de protection.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Les-soins-des-pieds-au-printemps