Facebook
X

Vous utilisez un navigateur non pris en charge. Veuillez le mettre à niveau afin de pouvoir consulter le site shoppersdrugmart.ca.

Traitement d'un accident vasculaire cérébral et rééducation

© 1996-2014 MediResource Inc.

Un accident vasculaire cérébral est une urgence médicale. Il faut obtenir des soins médicaux d'urgence sans délai afin que l'accident vasculaire cérébral soit traité.

Les accidents vasculaires cérébraux se soignent au moyen de médicaments, d'une intervention chirurgicale ou d'autres techniques qui ne requièrent pas un geste chirurgical. Le traitement spécifique dépend du type d'accident vasculaire cérébral, du moment où l'accident vasculaire cérébral a commencé et de l'état de santé général de la personne subissant l'accident vasculaire cérébral. Il existe des médicaments (appelés activateurs tissulaires du plasminogène) qui détruisent le caillot formé dans la circulation sanguine qui est à l'origine de certains types d'accidents vasculaires cérébraux, mais ils ne sont vraiment efficaces que si la personne atteinte se rend à l'hôpital rapidement (la « fenêtre » d'intervention étant dans les 3 à 4,5 heures suivant un AVC). Ce type de traitement peut prévenir l'extension des dommages au cerveau.

Dans certains cas, une intervention chirurgicale peut être nécessaire pour réparer les dommages causés par un accident vasculaire cérébral ou en prévenir un. L'opération permet d'enlever le sang qui s'est accumulé dans le cerveau après un AVC hémorragique, de réparer des vaisseaux sanguins ou d'éliminer la plaque qui s'est formée dans l'artère carotide. On peut aussi insérer un cathéter pour détruire une plaque et traiter des anévrysmes.

Les effets d'un accident vasculaire cérébral sont fonction de la partie du cerveau atteinte et de la gravité du dommage. Les accidents vasculaires cérébraux peuvent avoir un effet sur le langage, les mouvements, la pensée, la vision, et bien d'autres fonctions. Tout le monde n'a pas besoin d'une rééducation après un accident vasculaire cérébral, mais celle-ci peut vraiment faire une grande différence pour les personnes qui ont des difficultés fonctionnelles après un AVC. La rééducation peut les aider à retrouver partiellement l'usage de leurs capacités ou à apprendre de nouvelles façons de s'adapter à leurs déficiences.

La rééducation commence dès que possible après un accident vasculaire cérébral, elle est habituellement entreprise à l'hôpital et continuée après la sortie de l'hôpital. La rééducation est menée par une équipe de professionnels de la santé composée de médecins, d'infirmières, de pharmaciens, de physiothérapeutes, d'ergothérapeutes, de diététistes et de travailleurs sociaux. La famille et les amis occupent aussi une place importante dans l'équipe.

La rééducation peut inclure des exercices physiques qui améliorent le maintien et le contrôle musculaire, l'apprentissage de l'emploi de cannes ou d'autre équipement spécial, la planification de repas sains, l'acquisition de méthodes qui permettront de surmonter les troubles du langage et à dominer des émotions comme la colère, la tristesse ou le désarroi. La famille et les amis peuvent apprendre comment ils peuvent aider la personne qui doit pratiquer des exercices et d'autres activités de rééducation.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Accident-vasculaire-cerebral