Facebook
X

Vous utilisez un navigateur non pris en charge. Veuillez le mettre à niveau afin de pouvoir consulter le site shoppersdrugmart.ca.

Usage du désinfectant pour les mains

© 1996-2014 MediResource Inc.

Jetez un coup d'œil autour de vous, et vous devez voir un désinfectant pour les mains non loin de vous. Ils font partie intégrante de notre milieu de nos jours – dans les toilettes, la cuisine, attachés aux sacs à dos des enfants, fourrés dans les sacs à main des femmes, fixés au mur des cafétérias d'écoles et le long des corridors d'hôpitaux et des centres d'hébergement.

Beaucoup de raisons scientifiques expliquent la présence de ces désinfectants à base d'alcool pour les mains :

  • Quand vous ne pouvez pas vous laver les mains, ces désinfectants offrent un substitut sûr et efficace à un lavage à l'eau et au savon.
  • Ces gels, qui renferment au moins 60 % d'alcool, peuvent tuer des germes et protéger vous et votre famille contre le rhume et les infections gastro-intestinales.
  • Dans les hôpitaux et d'autres établissements de soins, les travailleurs utilisent des gels à base d'alcool pour se nettoyer les mains. Lorsque leurs mains ne sont pas visiblement sales, les désinfectants à base d'alcool sont plus efficaces que le lavage ou le nettoyage avec du savon antibactérien.

Avant de jeter toutes les barres de savon dans la maison, prenez connaissance des faits suivants :

  • Les désinfectants pour les mains n'élimine pas les saletés visibles. Ils sont conçus pour tuer des germes. Si vos mains sont visiblement tachées ou souillées (poussière, encrassement, sang, etc.), il faut les laver avec de l'eau et du savon.
  • Tous les désinfectants n'offrent pas le même pouvoir contre les germes. Lisez soigneusement l'étiquette. Vérifiez si le désinfectant contient une concentration de 60 à 95 % d'éthanol (alcool éthylique) ou d'alcool (alcool isopropylique). Toute concentration en deçà de 60 % ne tuera pas efficacement les germes. Méfiez-vous des formulations de qualité moindre vendues à bon marché.
  • Les désinfectants peuvent être dangereux. Compte tenu de leur forte teneur en alcool et les parfums alléchants qui s'en dégagent, les enfants peuvent être tentés d'y goûter. S'ils se lèchent la peau, cela ne devrait pas avoir de conséquence fâcheuse, mais l'ingestion d'une grande quantité pourrait entraîner un empoisonnement à l'alcool. Pour la propreté et la commodité, beaucoup de parents envoient des mini-flacons de désinfectant à l'école pour leurs jeunes enfants. Certains nouveaux modèles de sacs à dos sont même munis d'un dispositif pour attacher le flacon de désinfectant! Les enfants peuvent le considérer comme un jouet – voire une gâterie – et le partager avec leurs amis. Expliquez à vos enfants les mesures de sécurité liées au désinfectant et encouragez l'emploi approprié de celui-ci, à savoir lorsque cela est absolument nécessaire.
  • Les ingrédients peuvent être irritants pour la peau. L'alcool dessèche la peau et les parfums ajoutés à la formulation risquent de provoquer une réaction allergique et des irritations. Beaucoup de désinfectants contiennent des hydratants pour compenser l'effet desséchant.
  • Pour être efficaces, les désinfectants doivent être appliqués de manière appropriée. Pour ce faire, enlevez d'abord vos anneaux; mettez une goutte de la taille d'une pièce de 10 cents, et frottez vos mains, paume contre paume. Ensuite, frottez le dessus d'une main avec la paume de l'autre pour y faire pénétrer le gel désinfectant, en prenant soin de frotter aussi entre les doigts, et vice versa. N'oubliez pas de frotter autour de vos pouces. Continuez à frotter jusqu'à ce que vos mains soient sèches, soit au moins 15 à 30 secondes. Vous n'aurez pas besoin de vous essuyer à l'aide d'une serviette.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/H1N1-Guide-pour-la-rentree-scolaire