Facebook
X

Vous utilisez un navigateur non pris en charge. Veuillez le mettre à niveau afin de pouvoir consulter le site shoppersdrugmart.ca.

Vos 50 ans : la liste de vérification

© 1996-2014 MediResource Inc.

Passez en revue la liste de vérification ci-dessous et adhérez au calendrier des tests et des examens qui vous sont recommandés durant votre cinquantaine.

  • Mesure de la densité osseuse (ostéodensitométrie) : votre première mesure de la densité osseuse a lieu peut-être durant votre cinquantaine. Certaines personnes, compte tenu des risques particuliers qu'elles présentent, peuvent se voir prescrire une ostéodensitométrie plus tôt ou plus régulièrement. La prise de certains médicaments pourrait accélérer la perte de la densité osseuse, tout comme la présence de certains troubles médicaux. Consultez votre médecin si vous vous inquiétez au sujet de l'ostéoporose, notamment si votre famille y est prédisposée.
     
  • Dépistage du diabète : si vous êtes dans la cinquantaine, il se peut que vous soyez exposée au diabète de type 2. Votre médecin peut vérifier ce risque en mesurant votre taux d'hémoglobine A1C (une analyse sanguine qui renseigne sur votre taux de glucose sanguin au cours des 3 derniers mois) ou votre taux de glucose sanguin. La fréquence des analyses de dépistage dépend du risque de diabète que vous présentez. Si vous êtes en surpoids, votre risque de diabète sera probablement plus élevé et vous devriez passer cette analyse plus tôt ou plus souvent. Demandez à votre médecin à quelle fréquence vous devez vous soumettre au dépistage du diabète.
     
  • Pression artérielle et cholestérol : quelle que soit la raison de votre consultation médicale, on vous demandera de retrousser votre manche pour une mesure de la pression artérielle. Quant à votre taux de cholestérol, il doit être vérifié tous les 1 à 3 ans. Si vous faites partie de certains groupes à risque, il se peut que votre médecin fasse des contrôles plus fréquents de votre cholestérolémie. Voici des facteurs qui pourraient augmenter votre risque : diabète, obésité abdominale, tabagisme, inactivité physique ou alimentation nuisible pour la santé.
     
  • Dépistage du cancer colorectal : une recherche de sang occulte dans les selles (RSOS) aide à repérer les polypes avant qu'ils deviennent des lésions cancéreuses. Détectés assez tôt, 90 % des cancers colorectaux peuvent être guéris. Ce dépistage devrait s'effectuer tous les 2 ans. De plus, le médecin pourrait demander une sigmoïdoscopie à sonde souple ou un lavement baryté à double contraste tous les 5 ans en remplacement de la RSOS. La colonoscopie, un autre examen de dépistage, est recommandée à toute personne de 50 ans qui devrait par la suite la passer tous les 10 ans. En présence de certains facteurs de risque, vous pourriez devoir passer ce test plus fréquemment, soit tous les 1 à 5 ans.
     
  • Test Pap et examen pelvien : un examen pelvien (bassin) et un test Pap sont recommandés tous les 2 à 3 ans. Le test Pap permet de détecter le cancer du col de l'utérus alors que l'examen pelvien permet au professionnel de la santé d'examiner le col de l'utérus ainsi que le vagin, et de déterminer l'état de santé de l'utérus. Des signes d'infection pourraient aussi être décelés lors de cet examen.
     
  • Examen des seins : le cancer du sein est un cancer très courant chez les femmes. Aussi, en même temps que votre test Pap et l'examen pelvien, votre médecin pourrait effectuer un examen des seins. Si ce n'est pas le cas, demandez-lui si vous avez besoin d'un examen clinique des seins et, dans l'affirmative, à quelle fréquence. Pour votre part, il y aurait lieu de vous familiariser avec l'apparence et la sensation de vos seins lorsqu'ils sont normaux. Si vous courez un risque élevé de cancer du sein, votre médecin pourrait vous suggérer de passer un mammogramme à peu près chaque année. Autrement, les mammogrammes sont indiqués tous les 2 ou 3 ans pour les femmes dans la cinquantaine.
     
  • Examen de la peau : le cancer de la peau peut survenir chez n'importe qui, à n'importe quel âge. Outre les mesures de protection contre le soleil afin de réduire vos risques, un examen annuel complet par votre médecin permettra de repérer les nouveaux grains de beauté ou taches, ou ceux qui présentent des changements dans leur apparence. Vous pouvez effectuer un auto-examen de la peau (ou demander l'aide d'un partenaire) tous les mois. Lorsque vous examinez les taches ou marques sur votre peau, voici ce qu'il faut rechercher (résumé en 5 lettres ABCDE) :
     
    • Asymétrie (forme non arrondie)
    • Bordure (contour présentant des irrégularités)
    • Couleur (variation de la couleur; différence par rapport aux autres grains de beauté)
    • Diamtre (plus grand qu'un bout de crayon à effacer)
    • Évolution (changement de taille, de forme ou de couleur)

Si quelque chose vous semble anormal ou inquiétant, parlez-en à votre médecin.

  • Examen dentaire : prenez rendez-vous périodiquement chez votre dentiste pour des examens et des nettoyages préventifs. La fréquence des visites est fonction des besoins de chaque personne, mais en général, les autorités dans ce domaine recommandent au moins une ou deux visites par année.
     
  • Examen des yeux : même avec une vision de 20/20, vous devriez avoir un examen des yeux tous les 1 à 2 ans. Après tout, l'examen ne porte pas uniquement sur la qualité de votre vision et l'optométriste recherche, par exemple, des signes de glaucome. Si vous faites du diabète ou de l'hypertension artérielle (haute pression), ou les problèmes de vision sont courants dans votre famille, l'optométriste vous informera de la nécessité d'avoir un examen des yeux plus fréquemment.
     
  • Vaccinations : pensez-vous que les vaccins sont réservés uniquement aux enfants? Dans la cinquantaine, vous avez peut-être besoin d'une dose de rappel de certains vaccins reçu dans l'enfance; de plus, vous pourrez bénéficier de la protection offerte par de nouveaux vaccins contre certains problèmes de santé qui pourraient poser un risque pour vous. Demandez à votre médecin si l'un des vaccins ci-dessous serait indiqué pour vous :
     
    • Faites-vous vacciner contre la rougeole, les oreillons et la rubéole (ROR) si vous n'avez jamais reçu ce vaccin. Le vaccin ROR vous serait recommandé aussi, si l'une des situations risque suivantes s'appliquait vous : travailler dans le domaine des soins de la santé, fréquenter un collège ou une université, et voyager dans certains pays.
       
    • Le vaccin contre le tétanos, la diphthérie et la coqueluche (DTCa) est recommandé à tout le monde ayant atteint l'âge adulte (vous avez peut-être été vaccinée contre ces maladies dans l'enfance). Le vaccin contre le tétanos et la diphthérie (dT) est recommandé tous les 10 ans. Parmi les autres groupes qui devraient recevoir le vaccin DTCa, mentionnons les personnes qui travaillent avec des bébés, celles qui prévoient une grossesse et celles qui ont subi une plaie contaminée (causée par un clou rouillé, par exemple).
       
    • Chaque année, faites-vous vacciner contre la grippe. Cette vaccination est particulièrement importante en présence de problèmes de santé qui augmentent vos risques de complications lors d'une grippe.
       
    • Vous envisagez un voyage? Songez à vous faire vacciner contre la méningite et l'hépatite A et B; n'oubliez pas de consulter votre médecin ou un spécialiste de la santé des voyageurs concernant les autres risques que présentent les destinations visées. Certains pays demandent une preuve de vaccination avant de vous accorder le droit d'entrée.
       
    • Si vous n'avez jamais contracté la varicelle dans votre enfance, vous devriez vous faire vacciner contre cette maladie maintenant. En cas de doute sur votre immunité, demandez à votre médecin d'effectuer un test pour la vérifier. Si le test est négatif, faites-vous vacciner.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Vos-50-ans-un-guide-de-sante-a-lintention-des-femmes