Facebook
X

Vous utilisez un navigateur non pris en charge. Veuillez le mettre à niveau afin de pouvoir consulter le site shoppersdrugmart.ca.

Combien d'eau devrait-on boire ?

© 1996-2014 MediResource Inc.

C'est grâce à l'eau que notre corps fonctionne. L'eau permet au cerveau de réguler la température corporelle. Les yeux, le nez et la bouche en dépendent aussi pour être bien hydratés. L'eau contribue par ailleurs à lubrifier les articulations, à maintenir les organes en santé et à les protéger, et c'est aussi en grande partie grâce à l'eau que certains déchets sont éliminés par l'intermédiaire du système excréteur.

Au total, 60 % de notre poids corporel est constitué d'eau. Chaque jour, on perd une partie de cette eau, que ce soit en urinant, en transpirant ou en expirant une buée imperceptible lors de chacune de nos respirations. La quantité d'eau nécessaire pour « refaire le plein » chaque jour dépend d'un grand nombre de facteurs différents. Êtes-vous une femme ou un homme ? Quel âge avez-vous ? Les personnes très actives auront besoin d'une plus grande quantité d'eau que celles qui ont des habitudes plus sédentaires, tout comme celles qui vivent dans un climat sec plutôt que tempéré.  Par ailleurs, certaines maladies ou affections requièrent des besoins d'hydratation particuliers.

La norme recommandée de 8 verres de 8 onces (225 mL) par jour, n'est, comme son nom l'indique, qu'une recommandation. Récemment, le sujet a été étudié de plus près par le monde scientifique. Des recherches plus rigoureuses ont été effectuées et certaines études ont révélé les bienfaits de l'eau pour mieux gérer son poids, soulager les maux de tête et prendre soin de sa peau.

Plutôt que de suivre la règle de 8 × 8, il est préférable de mesurer ses besoins en eau en fonction de son corps, de son état de santé et de son mode de vie. Certains jours, on a besoin d'une plus grande quantité d'eau que d'autres. Une personne qui est relativement en bonne santé et moyennement active obtiendra l'eau dont elle a besoin grâce à une saine alimentation et à quelques habitudes d'hydratation adéquates.

Ne pas attendre d'avoir soif. La sensation de soif est déjà le signe d'un début de déshydratation. En répondant rapidement aux signaux de son corps, tout devrait bien aller. Une déshydratation plus intense peut être grave et dangereuse.

Boire plus d'eau quand on est plus actif. Une sollicitation du corps avec des exercices aérobiques ardus, comme la course ou le vélo, amène votre corps à utiliser l'eau pour refroidir sa température. Il est important de boire avant, pendant et après l'exercice. 

Faire de l'eau son premier choix. Le menu de boissons peut être tentant et l'eau n'est pas toujours le choix le plus inspirant, mais il est préférable d'opter pour de l'eau plutôt que pour une boisson gazeuse ou alcoolisée pour accompagner son repas. Le café et l'alcool ne coupent pas la soif, en fait, ils exercent un effet déshydratant.  On peut donner un peu de goût à son eau en commandant une eau parfumée au citron, aux baies, à l'orange, ou à la menthe.

Manger son eau. La nourriture représente 20 % de notre apport en eau. On a donc tout avantage, pour tirer profit de l'eau, à manger des fruits et des légumes comme les tomates, le melon d'eau, le cantaloup, le melon miel, le céleri ou les concombres.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Leau-quoi-de-neuf