Facebook
X

Vous utilisez un navigateur non pris en charge. Veuillez le mettre à niveau afin de pouvoir consulter le site shoppersdrugmart.ca.

Des chiffres qui comptent

© 1996-2014 MediResource Inc.

Quels sont les signes avant-coureurs et les symptômes?

La plupart du temps, les gens qui font de l'intolérance au glucose n'affichent aucun symptôme. En fait, des millions de personnes atteintes de diabète ignorent qu'elles le sont car leurs symptômes se développent si graduellement que souvent, elles ne les remarquent pas. Les symptômes du diabète comprennent, entre autres :

  • une miction fréquente,
  • une soif constante,
  • une fatigue continuelle,
  • une vision brouillée,
  • des coupures et des ecchymoses qui se cicatrisent lentement,
  • des infections fréquentes,
  • des picotements soit dans les mains soit dans les pieds ou un engourdissement.

Comment l'intolérance au glucose se diagnostique-t-elle?

Le diagnostic de l'intolérance au glucose est établi à l'aide de l'épreuve d'hyperglycémie provoquée par voie orale. On mesure le glucose d'une personne à jeun depuis au moins 8 heures, avant qu'elle n'avale une solution contenant 75 g de glucose, puis 2 heures plus tard. Pour poser un diagnostic, on tient compte des critères ci-après :

  • une personne dont la tolérance au glucose est normale aura un taux de glucose inférieur à 7,8 mmol/L (140 mg/dL) 2 heures après avoir bu la solution glucosée ;
  • une personne souffrant d'intolérance au glucose affichera un taux de glucose entre 7,8 mmol/L (140 mg/dL) et 11,0 mmol/L (199 mg/dL) après 2 heures ;
  • une personne dont le taux de glucose après 2 heures s'élève à 11,1 mmol/L (200 mg/dL), ou plus, peut être atteinte de diabète.

À quelle fréquence dois-je subir cette épreuve?

Si vos taux de glucose sont dans la fourchette normale, il serait raisonnable de subir cette épreuve tous les 3 ans. Si vous faites de l'intolérance au glucose, vous devriez subir, une épreuve de dépistage du diabète de type 2 tous les ans après ce diagnostic.

Prévention

Si vous courez un fort risque de présenter une intolérance au glucose, vous pouvez retarder ou même prévenir son apparition à l'aide d'une alimentation saine (en misant sur les légumes, les fruits, du pain et des produits céréaliers à base de grains entiers, en choisissant du lait pauvre en matières grasses, des viandes maigres et en limitant la quantité de sel, de sucre et d'alcool dans vos repas), d'une maîtrise du poids, de l'abandon du tabac et d'une activité physique régulière.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Intolerance-au-glucose