Facebook
X

Vous utilisez un navigateur non pris en charge. Veuillez le mettre à niveau afin de pouvoir consulter le site shoppersdrugmart.ca.

La médecine intégrative et votre médecin

© 1996-2014 MediResource Inc.

Cachez-vous à votre médecin que vous tirez parti des options de la médecine complémentaire parce que vous craignez qu'il ne vous désapprouve ? Libre à vous de penser que votre médecin ne désire pas discuter de la médecine complémentaire ou intégrative, cependant vous ne devriez pas présumer que c'est le cas. Certains médecins sont ouverts aux méthodes de la médecine complémentaire et pourraient même vous orienter vers un de ces praticiens. Mais, attendez-vous à ce qu'un médecin émette quelques doutes, parce que tous les traitements ne sont pas basés sur des données probantes ; certains pourraient nécessiter l'interruption de votre traitement conventionnel ou pourraient même vous nuire. Parlez à votre médecin des options auxquelles vous songez. Il pourra vous aider à prendre une décision éclairée et vous donner des renseignements sur des risques dont vous n'êtes peut-être pas conscient.

Comme l'intérêt général porté à la médecine complémentaire croît, on demande aux écoles de médecine d'envisager de modifier le cursus médical afin d'incorporer des démarches thérapeutiques non conventionnelles à la médecine académique. Le Consortium of Academic Health Centers for Integrative Medicine (qui compte la Faculté de médecine de l'Université de Calgary) a élaboré le plan d'un programme mettant l'accent sur la médecine intégrative qui serait mis en œuvre et enseigné dans les écoles de médecine conventionnelle. Cette proposition n'a pas encore été adoptée, mais elle représente la possibilité d'une nouvelle direction pour la médecine conventionnelle.

Si vous tenez à suivre la démarche thérapeutique de la médecine complémentaire, vous avez tout intérêt à tenir votre médecin au courant de tous les produits médicaux que vous prenez. Un sondage mené par Santé Canada en 2010 a montré qu'au pays 73 % des habitants prenaient régulièrement des « produits de santé naturels ». (Santé Canada classe sous cette dénomination les vitamines, les minéraux, les remèdes à base de plantes médicinales, les remèdes homéopathiques, les remèdes des médecines conventionnelles comme ceux de la médecine traditionnelle chinoise, les probiotiques ainsi que des produits comme les acides aminés et les acides gras essentiels). Sachez que les produits de santé naturels peuvent aussi provoquer des effets secondaires, et qu'un grand nombre de médicaments sur ordonnance et en vente libre peuvent interagir avec un produit de santé « naturel » et vice versa. Ce n'est pas parce qu'un produit est appelé « naturel » qu'il est sans danger. En outre, certaines personnes (comme celles atteintes d'une affection chronique, les enfants, les aînés, les femmes enceintes ou qui allaitent) peuvent être plus sujettes que d'autres aux effets secondaires.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Le-ba-ba-de-la-medecine-integrative