Facebook
X

Vous utilisez un navigateur non pris en charge. Veuillez le mettre à niveau afin de pouvoir consulter le site shoppersdrugmart.ca.

La mode vous fait souffrir : les 5 défauts des talons hauts

© 1996-2014 MediResource Inc.

Les talons hauts comptent pour beaucoup dans la mode. Un grand nombre de femmes aiment le rehaussement, le côté haute couture et la hauteur associés aux talons hauts. Elles sont prêtes à sacrifier un peu de confort et de stabilité pour se soumettre à la mode. Mais vos pieds en deviennent les victimes lorsqu'ils se retrouvent réduits en boule par la cambrure exagérée de chaussures à talon aiguille ou serrés dans des brodequins.

La structure des talons hauts et l'anatomie humaine ne font pas toujours bon ménage pour les 5 raisons ci-après :

  1. le glissement : enfilez le pied dans un talon haut et il se trouvera à un angle non naturel, luttant contre l'attraction gravitationnelle vers le bas. Lorsque votre pied glisse vers l'avant dans une chaussure à talon haut, la distribution de votre poids est modifiée, ce qui provoque de la friction entre votre pied et la chaussure. Cela peut causer une pression douloureuse, sans parler des cors, des durillons et des ongles incarnés. Les cors sont des indurations épaisses de peau qui s'accumulent en réponse à la pression et à la friction. La friction sur les talons et les plantes des pieds peut provoquer des durillons;
     
  2. la courbure : la pression qui est exercée vers le bas par « le glissement » peut mener à la « courbure ». Les orteils qui sont poussés jour après jour vers le bas dans une chaussure étroite à angle aigu peuvent commencer à se déformer. Les orteils peuvent commencer à se plier à l'articulation médiane, ce qui produit l'effet à l'appellation bien choisie d'orteils en marteau. Lorsque les orteils sont pliés de cette façon, ils deviennent plus vulnérables à la friction et à la pression et plus susceptibles aux cors, aux durillons et à la douleur qu'on s'inflige pour être belle. Les articulations peuvent même subir une dislocation et devenir suffisamment rigides et douloureuses pour nécessiter une intervention chirurgicale;
     
  3. le soulèvement : si Barbie était une vraie femme, elle aurait un rendez-vous fixe avec un podiatre ou un orthopédiste. Pensez aux petits pieds de plastique de Barbie, constamment cambrés et attendant les chaussures à talons hauts à leur taille, tout comme Cendrillon, mais en miniature. Son tendon d'Achille serait contracté de façon irrémédiable et elle subirait probablement des douleurs articulaires, dans son avant-pied. Vous savez, votre poids doit être distribué également sur toute la plante du pied. Les chaussures à talons hauts déplacent une grande partie du poids sur l'avant-pied et empêchent les talons et les tendons d'Achille de fonctionner normalement;
     
  4. le déplacement : nombre de forces doivent s'équilibrer pour le bon fonctionnement des articulations et des tendons du pied. Soulevez l'arche naturelle de votre pied d'un pouce ou plus et vous déséquilibrerez nécessairement certaines de ces forces. Par exemple, un oignon peut être le résultat malvenu du déséquilibre du gros orteil (ou, dans le cas du petit orteil, un oignon de tailleur oui, on les appelle comme cela!). Un oignon peut provoquer la formation d'une bosse sur la base de l'orteil, de l'enflure et de la douleur autour de l'articulation de l'orteil, ainsi qu'un épaississement de la peau de cette région. L'orteil touché enfle et se presse contre les autres orteils, ce qui les déplace et change plus ou moins l'architecture entière du pied.

    De plus, les talons élevés peuvent complètement déséquilibrer la posture d'une femme. Il se peut qu'une femme qui porte des talons hauts, et qui se tient debout, se penche en arrière pour contrebalancer la tendance à se pencher en avant résultant de la cambrure des chaussures à talons hauts. Cette posture concave peut amener les muscles du mollet et du jarret à se rétrécir et à provoquer toutes sortes de maux de dos et de déséquilibres et même de l'ostéoarthrite dans le genou;

  5. la fissure : lorsque vous portez des talons hauts, l'avant de votre pied supporte la plus grande partie de l'effort lorsque vous marchez et lorsque vous montez des escaliers ou que vous courez pour prendre l'autobus. Toute cette pression peut prédisposer vos pieds aux fractures de stress, petites fissures dans les os qui peuvent provoquer de la douleur, de l'enflure et de l'endolorissement. Tous ces phénomènes demandent du temps, de la glace et du repos pour se cicatriser.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Les-soins-des-pieds-au-printemps