Facebook
X

Vous utilisez un navigateur non pris en charge. Veuillez le mettre à niveau afin de pouvoir consulter le site shoppersdrugmart.ca.

Le détecteur de diabète

© 1996-2014 MediResource Inc.

Le diabète modifie la capacité de votre corps à utiliser le sucre pour fournir de l'énergie. Cette situation se produit quand le pancréas ne parvient pas à produire une quantité suffisante d'insuline pour transformer le sucre ou quand le corps est incapable d'utiliser l'insuline correctement. Le sucre reste alors dans le sang en circulation, ce qui cause une augmentation du taux de sucre sanguin (c'est-à-dire de la glycémie).

Si la glycémie est mal équilibrée, des complications peuvent s'installer à court aussi bien qu'à long terme. Parmi les complications qui peuvent survenir à court terme, mentionnons les étourdissements, la fatigue, le bessoin d'uriner souvent, la soif ou la faim accrue, et même la perte de connaissance. Quant aux complications à long terme, elles comprennent des lésions au cœur, aux reins, aux yeux et aux nerfs. Dans certains cas, l'amputation du pied ou de la jambe devient nécessaire à cause d'une mauvaise circulation sanguine.

Il y a deux principaux types de diabète :

  • le diabète de type 1 (autrefois appelé diabète insulinodépendant). Dans ce cas-ci, le pancréas produit très peu d'insuline ou n'en produit pas. Des injections régulières d'insuline de remplacement s'avèrent nécessaires;
  • le diabète de type 2 (autrefois appelé diabète non insulinodépendant). Le corps ne fabrique pas assez d'insuline ou il a de la difficulté à utiliser l'insuline produite. Ce type de diabète, qui touche 90 % des personnes diabétiques, peut être maîtrisé à l'aide d'un régime alimentaire et de médicaments (pilules ou injections d'insuline).

Une bonne maîtrise du taux de sucre dans le sang nécessite une vérification fréquente, et les trousses de vérification à domicile sont particulièrement utiles à cet égard. Les tests faits à la maison vous aident à rester maître de votre diabète plutôt que de vous faire mener par lui. Ils vous permettent aussi de constater les effets de certains aliments et activités sur votre taux de sucre.

La plupart des trousses de vérification de la glycémie sont composées d'un lecteur de glycémie (parfois aussi appelé glucomètre) et de bandelettes réactives. Il suffit d'appliquer une goutte de sang sur la bandelette et d'introduire cette dernière dans le lecteur de glycémie. Le lecteur indique votre taux de sucre sanguin, généralement en moins d'une minute. Certaines marques de lecteurs enregistrent les résultats et calculent la moyenne. Il en existe des modèles qui téléchargent les résultats sur un ordinateur personnel, dans un journal où sont inscrites l'heure de la lecture et celle de la dernière prise de nourriture.

À quelle fréquence devriez-vous vérifier votre glycémie? Voici les recommandations de l'Association canadienne du diabète.

  • Pour les personnes qui prennent de l'insuline plus d'une fois par jour : au moins trois fois par jour (y compris des mesures avant et après les repas).
  • Pour les personnes atteintes du diabète de type 2 qui prennent de l'insuline une fois par jour et un antidiabétique oral (comprimé pris par la bouche) : au moins une fois par jour (pas toujours à la même heure).
  • Pour les personnes dont le traitement consiste simplement à prendre un antidiabétique oral ou à faire des changements dans le mode de vie : discuter de la fréquence des mesures de la glycémie avec le médecin.

Selon votre type de diabète, le médecin pourrait recommander un horaire différent de vérification de votre glycémie. Consultez votre médecin ou votre pharmacien pour savoir à quelle fréquence vous devriez vérifier votre taux de sucre sanguin et pour comprendre les résultats obtenus.

Les personnes atteintes de diabète sont exposées à un risque d'acidocétose; il s'agit d'une urgence médicale, car l'acidocétose peut mener au coma ou à la mort. L'acidocétose se produit quand le corps ne parvient pas à utiliser le sucre pour fournir de l'énergie à cause d'un manque d'insuline. Dans un tel cas, le tissu adipeux (c'est-à-dire le gras) - plutôt que le sucre - est dégradé pour produire de l'énergie, et il s'ensuit une accumulation des sous-produits de cette dégradation, appelés corps cétoniques. On peut mesurer la concentration des corps cétoniques dans l'urine au moyen d'une bandelette réactive. Si la couleur change, on compare le résultat au tableau de couleurs fourni pour déterminer la concentration de corps cétoniques dans l'urine. Les personnes exposées à un risque d'acidocétose sont celles qui ont une glycémie très élevée ou qui sont malades. Consultez votre médecin pour savoir si vous devriez vérifier le taux de corps cétoniques dans votre urine.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Les-trousses-de-verification-a-domicile