Facebook
X

Vous utilisez un navigateur non pris en charge. Veuillez le mettre à niveau afin de pouvoir consulter le site shoppersdrugmart.ca.

Le mythe de la « ménopause masculine »

© 1996-2014 MediResource Inc.

Il ne fait aucun doute que les deux sexes constatent une forme ou une autre d'un « changement de vie » autour de la quarantaine ou de la cinquantaine. Ce qui ne signifie pas que ce changement soit le même pour les deux. Bien que l'andropause soit souvent qualifiée de « ménopause masculine », les effets du vieillissement sur les hormones et sur l'organisme ne se manifestent pas de la même façon chez les hommes et chez les femmes.

Mais avant de s'attarder sur les différences, regardons d'abord les similitudes - ou du moins les similitudes qui ont trait aux effets du vieillissement. Hommes et femmes connaissent une baisse du taux de leurs hormones sexuelles à mesure qu'ils avancent en âge, ce qui occasionne un certain nombre de changements dans leur corps.

Chez les femmes, la diminution, puis l'arrêt de la production des hormones féminines (l'œstrogène et la progestérone), entraînent la ménopause, marquée par la fin des menstruations. Il s'ensuit certains symptômes semblables à ceux de l'andropause.

Tout comme les hommes andropausés, les femmes ménopausées souffrent de bouffées de chaleur, d'un ralentissement du désir sexuel causé à la fois par des changements physiologiques aussi bien qu'émotionnels, enregistrent un gain de poids, de l'irritabilité et de la dépression. Comme les hommes, les femmes qui traversent ce « changement de vie » voient leur risque d'ostéoporose et de maladies cardiovasculaires augmenter.

Au regard de ces symptômes, on pourrait conclure que les hommes et les femmes sont assez semblables - au moins dans ce domaine. Mais il existe des différences clés entre la ménopause et l'andropause.

Tout d'abord, ménopause signifie littéralement fin des menstruations, alors qu'il n'existe pas de signe spécifique qui caractériserait l'homme andropausé. Deuxièmement la chute des taux d'hormones est beaucoup plus rapide chez les femmes, et la ménopause s'installe sur une période relativement courte, alors que chez les hommes la testostérone diminue graduellement au long des décennies.

Même si les symptômes de la ménopause varient d'une femme à l'autre, toutes verront la fin de leurs menstruations. Par contraste, bien que tous les hommes connaissent une baisse de leur production de testostérone, ils n'ont pas tous une baisse suffisamment marquée pour causer des symptômes physiques.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Landropause-un-tournant-pour-lhomme