Facebook
X

Vous utilisez un navigateur non pris en charge. Veuillez le mettre à niveau afin de pouvoir consulter le site shoppersdrugmart.ca.

Marine Toxins

Les toxines marines

La ciguatera

  • La ciguatera est causée par la consommation de poissons contaminés avec une toxine nommée ciguatoxine.
  • La ciguatoxine est une neurotoxine (s’attaque au système nerveux).
  • La ciguatera se produit entre le 35e parallèle nord et le 35e parallèle sud, mais aussi s’il y a consommation de poissons importés des zones tropicales et subtropicales comme :
    • La Floride
    • L’océan Pacifique Sud et Central
    • Hawaï
    • Les Caraïbes
    • Les Antilles
    • L’océan Atlantique Ouest
    • L’océan Indien


*Attention*
La ciguatoxine n'a pas de goût et est inodore.
Cette toxine n'est pas détruite par :

  • La cuisson
  • La congélation
  • Le séchage/fumage
  • La mise en converse


Symptômes :

  • Digestifs : nausée, vomissement, diarrhée, douleurs abdominales d’une durée de 24 à 48 heures.
  • Cardiovascular system: slow heart rate, drop in blood pressure
  • Cardiologiques : pouls très lent, baisse de la tension artérielle. Neurologiques (qui se manifestent après les symptômes initiaux) : engourdissement des bras, des jambes, de la bouche, gorge, inversion de température, maux de tête
  • Douleurs musculaires, articulaires et dentaires, sensation de picotement ou d’engourdissement autour des lèvres, du nez, des mains, des pieds et en d’autres endroits de la peau
  • Autres : démangeaison de la peau, fatigue, sensation de brûlure au contact de l’eau froide, sueurs, frissons.
Ces symptômes peuvent durer de quelques jours à quelques mois et parfois même quelques années.
Il n’y a pas de remède pour la ciguatera, mais il existe des traitements qui pourraient aider à soulager certains symptômes.


Prévention de la ciguatera :

Évitez de manger des poissons de récifs comme :
  • Le barracuda
  • Le brochet de mer
  • Le maquereau
  • La murène
  • Le vivaneau
  • La perche de mer 
  • Le bar
  • L’esturgeon
  • La liche
  • Le mérou


La scombroïdose

  • Est l’une des intoxications aux toxines marines les plus répandues dans le monde.
  • La réaction survient après avoir consommé un poisson qui contient des hauts taux d’histamine et qui a mal été réfrigéré ou conservé.
  • L’histamine n’est pas détruite par :
    • La cuisson
    • La congélation
    • Le séchage/fumage
    • La mise en conserve
Symptômes :
  • Les symptômes ressemblent grandement à une grave réaction allergique.
  • Ils apparaissent de quelques minutes à plusieurs heures après l’ingestion.
  • Symptômes digestifs : nausée, vomissement, diarrhée, douleurs abdominales.
  • Autres : Enflure du visage, rougeur de la peau, œdème, bouffées de chaleur, maux de tête, baisse de pression, pouls rapide, démangeaison, goût poivré dans la bouche, picotement, etc.
Le traitement comprends la prise d’antihistaminiques et la prise en charge des sympotômes.

Toxines marines dans les mollusques bivalves 

Les mollusques bivalves comme les myes, huîtres, pétoncles, moules, coques, d’autres mollusques comme le buccin, le bigorneau ainsi que le tomalli de homard et de crabe peuvent accumuler dans leurs tissus des biotoxines, des bactéries ou des virus nocifs qui peuvent causer des maladies graves comme :
  • L’intoxication par phycotoxine paralysante (IPP)
  • L’intoxication par phycotixine amnestique (ASP)
  • L’intoxication par phycotoxine diarrhétique (IDM)
Symptômes :
  • Ils sont souvent temporaires, mais dans des cas plus graves la consommation de biotoxine peut être mortelle.

Prévention de la scombroïdose :
Ne pas manger un poisson ayant un goût salé, poivré ou pétillant, car il pourrait avoir un trop haut taux d’histamine. Dans certains cas, le goût du poisson pourrait être normal. Les poissons de la famille des scombroïdes constituent la source la plus fréquente :
  • Thon
  • Bonite
  • Maquereau
  • Hareng, sardines (Clupeidae)
  • Mahi-mahi (Coryhaenidae)
S’assurer de manger un poisson fraîchement pêché et bien conservé dans un endroit suffisamment réfrigéré.
Prévention des toxines marines dans les mollusques :
  • Les toxines marines ne peuvent pas être détruites par la cuisson ou la congélation.)
  • Évitez de manger des mollusques bivalves dans les pays en voie de développement.

Source: Public Health Agency of Canada (phac-aspc.gc.ca)
Source: Guide d’intervention santé-voyage
Source: Government of Canada: travel.gc.ca
Source: www.who.org Source: Travel Medicine
Source: CDC.org
Les renseignements fournis sont à des fins informatives personnelles seulement et ne visent pas à remplacer l’avis, le diagnostic, ni le traitement d’un médecin. Veuillez consulter un professionnel de la santé pour obtenir des renseignements particuliers concernant votre santé personnelle.