Facebook
X

Vous utilisez un navigateur non pris en charge. Veuillez le mettre à niveau afin de pouvoir consulter le site shoppersdrugmart.ca.

Une récolte de friandises sans bêtises

© 1996-2014 MediResource Inc.

Tout le monde a attendu cette soirée avec impatience – depuis les plus petits bouts de chou aux adolescents probablement un peu trop grands pour ce genre de fête. La notion de sécurité que vous rattacherez à une quête de friandises sera différente selon la taille de votre petite princesse ou de votre jeune pirate. Par conséquent, retenez ces lignes directrices adaptées à des groupes d'âge différents :

  • des plus petits bouts de chou aux gnomes d'âge scolaire – quelques parents emmènent leurs enfants quémander des friandises dès que les bambins sont en mesure d'articuler « friandises ou bêtise ». Les tout-petits devraient bien sûr rester aussi près que possible de leur maman ou de leur papa, mais vous pouvez vous tenir à une plus grande distance de vos enfants d'âge scolaire plus indépendants. Du moment qu'ils se rendent de porte-à-porte avec un compagnon ou un groupe, vous pouvez les surveiller en restant sur le bord du trottoir ou au coin de la rue;
  • les préadolescents et les adolescents – lorsque votre enfant atteint cet âge, vous pouvez le laisser sortir avec ses copains. Cela ne veut pas dire que vous vous détachez totalement. Munissez-les d'une lampe électrique (dont vous changerez les piles au préalable), d'un téléphone cellulaire ou encore d'une télécarte ou de pièces de monnaie pouvant être introduites dans un téléphone public, et des numéros d'urgence dont ils pourraient avoir besoin. Fixez une heure de rentrée et les limites de leur parcours de quête, et rappelez-leur toutes les règles de sécurité importantes qu'ils ont apprises depuis leur plus jeune âge : marcher au lieu de courir, regarder des deux côtés avant de traverser la rue, ne pas se déplacer entre les voitures garées et ne pas entrer dans la maison des inconnus;
  • les vérités intemporelles concernant les halloweeneux – accentuez la visibilité de votre enfant dans l'obscurité en le munissant d'une lampe électrique ou en posant un ruban réflecteur sur son costume. Et quel que soit l'âge de vos enfants, rappelez-leur de ne pas goûter à leurs friandises avant leur retour à la maison. Bien que la possibilité d'une contamination des bonbons soit faible, vous devriez peut-être les examiner de près si votre enfant souffre d'une allergie alimentaire particulière ou si vous redoutez la présence des bonbons au caramel collants susceptibles d'arracher les dents;
  • un autre rappel important à l'intention des petits halloweeneux – limitez votre tournée aux maisons bien éclairées, et restez à l'extérieur – n'allez jamais à l'intérieur de la maison, même sur invitation. Ne montez pas non plus dans la voiture d'une personne que vous ne connaissez pas, même si elle vous offre des bonbons.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Halloween-en-sante-et-securite