Facebook
X

Vous utilisez un navigateur non pris en charge. Veuillez le mettre à niveau afin de pouvoir consulter le site shoppersdrugmart.ca.

Vos 50 ans : les habitudes santé

© 1996-2014 MediResource Inc.

Cultivez la résilience. Vos 50 ans pourraient s'accompagner de nombreux changements et vous vous trouvez alors devant de nouveaux défis tant sur le plan physique que mental et émotionnel. C'est donc une bonne nouvelle de savoir que les quinquagénairwes ont tendance à éprouver moins de colère et à se faire moins de souci que les personnes plus jeunes. Cette sage résilience vous aidera à gérer le stress, l'empêchant donc de vous miner sur le plan physique comme il en est capable.

La résilience vous permettrait aussi de rester à l'affût des signes de dépression et de les prendre en charge de manière proactive. Si vous avez l'impression d'avoir épuisé votre réserve de résilience, ressourcez-vous en passant du temps avec votre famille ou vos amis, en faisant du bénévolat dans la collectivité ou en faisant des activités que vous aimez. Faites confiance à vos ressources intérieures et dites-vous que, après 50 ans de vie, vous avez accumulé en vous un demi-siècle de sagesse!

Profitez de la vie grâce la forme physique. La forme physique dans la cinquantaine devrait viser le maintien d'un poids santé, le renforcement des os, et le développement des muscles pour stimuler un métabolisme en déclin. Certes, l'entraînement cardiovasculaire permettra de maintenir la santé du cœur, mais les exercices d'assouplissement comme le yoga ou la méthode Pilates aident à conserver la mobilité des articulations. Enfin, le renforcement des muscles est une autre composante de la forme physique qui doit retenir votre attention, car monter les escaliers ou pratiquer des exercices de mise en train aident à brûler des calories tout en maintenant la force des os et des muscles. La pratique régulière de l'activité physique vous permettra probablement de bien dormir et de garder l'équilibre face au stress.

Soyez résiliente... jusqu'aux os. Votre première mesure de la densité osseuse peut avoir lieu dans la cinquantaine. Comme le risque d'ostéoporose est plus grand vers le milieu de la soixantaine, c'est maintenant que vous devriez travailler à fortifier et à protéger vos os. Faites régulièrement des exercices de port de poids (ou exercices avec mise en charge), dont levée de poids, jogging, montée d'escaliers, et des activités de renforcement des muscles comme le yoga, les exercices Pilates ou ceux qui font appel à des bandes élastiques. Si vous êtes fumeuse, il faudrait abandonner la cigarette, car les femmes qui fument ont souvent une densité osseuse plus faible et subissent des fractures plus fréquemment. Si votre alimentation ne vous permet pas d'atteindre l'apport quotidien recommandé de calcium, soit 1200 mg, songez à prendre des suppléments. Et n'oubliez pas d'ajouter des suppléments de vitamine D pour obtenir des avantages complets. Certaine forme de vitamine D est présente dans les aliments, mais vous avez peut-être besoin de suppléments pour atteindre l'apport de 800 UI par jour, recommandé pour la prévention de l'ostéoporose. Vous pouvez aussi passer 5 à 15 minutes au soleil, 2 ou 3 fois par semaine, pour faire le plein de vitamine D. Sachez, cependant, que cette méthode est efficace surtout pour les personnes ayant une peau pâle et qui n'utilisent pas d'écran solaire. En général, il est recommandé d'appliquer un produit antisolaire pour prévenir les lésions cutanées pouvant mener à un cancer de la peau.

Comblez les besoins nutritionnels de votre corps changeant. Satisfaire à l'appétit de la cinquantaine? Avec la ménopause, votre corps changeant pourrait nécessiter moins de calories. De plus, il se peut que vous ayez à composer avec un ralentissement du métabolisme et une tendance à accumuler de la graisse abdominale. Délaissez les aliments riches en gras pour des choix à faible teneur en gras, et optez pour des sources de protéines maigres comme le poulet, le poisson, les fèves ou le quinoa. Donnez à votre corps l'avantage des antioxydants en mangeant davantage de fruits et de légumes, et favorisez la digestion et l'apport de bon cholestérol en consommant beaucoup de fibres.

Laissez-vous aller aux plaisirs de la passion. À l'approche des 50 ans, vous connaissez bien votre corps et savez ce qui lui plaît, en termes de sexualité. Avec les changements hormonaux de la ménopause cependant, il se peut que tout ne se passe pas comme avant durant les préliminaires et les relations sexuelles. La baisse des estrogènes et la diminution de l'apport sanguin dans la région vaginale peuvent entraîner une sécheresse des tissus génitaux, dont la lubrification demande plus de temps lors de la stimulation sexuelle. Les relations sexuelles pourraient même devenir douloureuses. En plus des lubrifiants ou des hydratants vaginaux en vente libre, vous pourrez aussi discuter avec votre médecin des médicaments d'ordonnance qui réduisent la sécheresse vaginale et atténuent la douleur durant les relations sexuelles.

Acceptez - ou plutôt, adorez - votre corps en transformation. Votre apparence pourrait changer après la ménopause, et il peut être difficile d'accepter les rides et ridules, ou la prise de poids, et de vieillir avec grâce. Vous avez le choix. Vous pourriez prendre la voie choisie par un nombre croissant de femmes qui recherchent des solutions chirurgicales pour améliorer l'image corporelle ou l'image de soi. Vous pouvez aussi résister à ce besoin de combattre les changements. Vous pouvez considérer votre corps comme le reflet d'une vie bien vécue, le témoin de vos réussites ou de ces moments difficiles que vous avez affrontés. Vous pouvez accueillir le vieillissement en pratiquant les habitudes santé mentionnées plus haut, en adoptant une saine alimentation, en faisant de l'exercice, et en entretenant la flamme dans votre vie amoureuse - tout cela se reflétera sur vous, et c'est ce reflet que vous verrez dans votre miroir.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Vos-50-ans-un-guide-de-sante-a-lintention-des-femmes