Facebook
X

Vous utilisez un navigateur non pris en charge. Veuillez le mettre à niveau afin de pouvoir consulter le site shoppersdrugmart.ca.

Vous n'êtes plus l'homme que vous étiez ?

© 1996-2014 MediResource Inc.

« Tout à coup je ne suis plus que la moitié de moi-même... » Si les paroles de cette chanson des Beatles vous paraissent avoir beaucoup plus de sens aujourd'hui que lorsque vous les avez entendues pendant votre adolescence, vous allez peut-être voir que cette nouvelle compréhension ne provient pas seulement de la sagesse qui vient avec les années.

À mesure qu'un homme vieillit, les taux de testostérone de son organisme diminuent graduellement, et vous pensez à l'homme que vous étiez dans votre jeunesse, quand vous débordiez d'énergie et que vous vous sentiez capable d'affronter tout ce qui croisait votre route. La testostérone est l'hormone qui donne les caractéristiques masculines typiques : la voix grave, la masse musculaire, le système pileux du corps et du visage. Un déficit en testostérone peut s'exprimer par de la fatigue, une baisse de la libido, et tout un ensemble d'autres effets qui font que vous vous sentez plus vieux que votre âge.

À partir de l'âge de 30 ans, le taux de testostérone de l'homme baisse d'environ 10% par décennie, et la quantité d'hormone qui continue à être fabriquée pourrait ne pas avoir la même efficacité à cause de l'augmentation de production d'une autre hormone appelée SBHG. Chez certains hommes, la baisse de testostérone se traduit par un état appelé andropause, qui se manifeste par un ensemble de symptômes :

  • désir sexuel moindre
  • érections difficiles, ou moins fortes qu'avant
  • manque d'énergie
  • dépression
  • irritabilité et humeur changeante
  • perte de force ou de masse musculaire
  • augmentation des graisses corporelles
  • bouffées de chaleur

Alors que certains hommes pensent que ce sentiment d'être « dans le creux de la vague » est normal et inévitable, sachez que cela ne fait pas nécessairement partie du processus du vieillissement. On estime que 4 à 5 millions d'hommes aux Etats-Unis et de 400 000 à 500 000 au Canada souffrent de symptômes liés à une déficience en testostérone, mais seulement 5 % sont traités. Cela laisse des quantités d'hommes qui non seulement ne se sentent pas aussi bien qu'ils le devraient, mais qui en plus encourent des risques d'ostéoporose, ou affaiblissement des os, ainsi que des problèmes cardiovasculaires tels que l'athérosclérose, ou durcissement des artères - les deux étant des affections associées à une baisse de la testostérone.

Il n'y a aucune raison pour que cela conduise tant d'hommes à se sentir amoindris ou déprimés ! Il est très facile pour un médecin de diagnostiquer votre taux de testostérone par un simple test sanguin. Si les premiers résultats indiquent un taux trop bas, d'autres tests pourraient être nécessaires, incluant de nouveaux tests sanguins, une biopsie d'un échantillon de tissu prélevé dans les testicules, une analyse du sperme, ou un examen par imagerie cérébrale. Une fois la déficience en testostérone établie, il existe un certain nombre de traitements possibles.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Landropause-un-tournant-pour-lhomme