Facebook
X

Vous utilisez un navigateur non pris en charge. Veuillez le mettre à niveau afin de pouvoir consulter le site shoppersdrugmart.ca.

« Vous avez un cancer de la prostate. »

© 1996-2014 MediResource Inc.

La nouvelle
Doug n'est pas un personnage imaginaire. En 2002, il avait 49 ans. Lors de son bilan de santé annuel, en faisant un toucher rectal, son médecin de famille a découvert une bosse de texture « pierreuse » au niveau de la prostate. Tout en lui assurant qu'il n'y avait probablement rien d'inquiétant, en vrai professionnel, il prescrit à Doug le test d'antigène prostatique spécifique (APS). Le taux d'APS de Doug était très bas, bien inférieur au seuil critique du cancer. Pour plus de sécurité, son médecin le référa toutefois à un urologue qui a prescrit une biopsie un mois plus tard. Il avait un cancer de la prostate sur le point de se répandre à d'autres organes.

Doug n'avait pas eu de signal d'avertissement, rien de plus qu'une légère sensation d'un besoin urgent et fréquent d'uriner. Il n'avait que 49 ans alors que l'âge moyen pour l'apparition d'un cancer de la prostate est 65 ans. Personne dans sa famille n'avait eu de cancer de la prostate. Il était entièrement sous le choc. Il raconte : « Avoir un cancer peut ruiner votre courage. Vous passez des tests qui la plupart du temps se révèlent négatifs, vous êtes habitué à vous faire dire que tout va bien. »

Le cancer de la prostate est considéré comme un cancer à évolution lente, c'est pourquoi le dépistage est le meilleur moyen pour un homme de le vaincre. Le cancer de la prostate présente plusieurs des symptômes de l'hyperplasie bénigne de la prostate (HBP), un trouble habituellement inoffensif, mais il arrive souvent qu'il ne présente aucun symptôme.

Le toucher rectal – le premier dépistage
Le toucher rectal est un examen simple et indolore. Le médecin insère un doigt ganté dans le rectum pour vérifier des changements dans la grosseur, la densité, la texture de la prostate et d'autres anomalies. Une prostate élargie n'indique pas nécessairement la présence de tumeurs; il est possible qu'il ne s'agisse que d'une HBP. Une HBP n'est pas reliée au cancer de la prostate et elle touche environ la moitié de tous les hommes de plus de 50 ans. Cependant, un élargissement et d'autres anomalies telles que des bosses et un durcissement doivent être examinées attentivement et peuvent nécessiter des tests supplémentaires.

L'APS – le suivi d'un toucher rectal
L'antigène prostatique spécifique (APS), est un test sanguin utilisé pour détecter un cancer de la prostate en mesurant le taux d'APS. Les hommes atteints d'un cancer de la prostate ont souvent davantage d'APS de sorte que leur résultat est plus élevé. Il arrive parfois que des hommes atteints d'un cancer de la prostate aient un taux normal d'APS, c'était le cas de Doug. Ce test est considéré comme le meilleur indicateur pour vérifier si un homme a, ou non, des problèmes de prostate. Il existe toutefois d'autres facteurs susceptibles de provoquer un taux élevé d'APS. L'APS est plus révélateur lorsque combiné au toucher rectal.

Le cancer est confirmé par des biopsies
L'étape suivante du diagnostic est la biopsie de la prostate. C'est le seul moyen de confirmer la présence d'un tissu cancéreux. La biopsie est une procédure simple qui consiste à prélever un échantillon de tissu qui sera analysé pour détecter la présence de cellules cancéreuses et évaluer leur agressivité. Si un cancer est diagnostiqué, commenceront alors les discussions avec votre médecin à propos des options de traitement.

Il existe aussi d'autres tests pour diagnostiquer le cancer de la prostate et (ou) écarter l'hypothèse d'autres troubles.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Cancer-de-la-prostate-histoire-vecue