Facebook
X

Vous utilisez un navigateur non pris en charge. Veuillez le mettre à niveau afin de pouvoir consulter le site shoppersdrugmart.ca.

Pellicules

Alternate Names (FR): Écailles du cuir chevelu

© 1996-2014 MediResource Inc.

  • À propos de
  • Articles connexes (4)
  • Les faits

    Les pellicules, une affection inoffensive et chronique, apparaissent lorsque le cuir chevelu est sec ou gras et qu'il produit de fines lamelles de peau morte. Ces petites squames blanches parsèment les cheveux et tombent en neige sur les épaules.

    Bien que sans conséquence, les pellicules peuvent être gênantes. Elles apparaissent souvent entre l'âge de 10 ou 20 ans et touchent jusqu'à 40 % des personnes de plus de 30 ans.

    Causes

    Les cellules cutanées se forment continuellement sur le cuir chevelu; la desquamation des cellules cutanées mortes est donc un processus normal. Cependant, lorsque l'on a des pellicules, la desquamation est parfois accélérée. L'huile présente sur le cuir chevelu fait s'agglomérer ces cellules qui ont alors l'apparence de flocons blancs.

    Les pellicules peuvent être causées par plusieurs facteurs, notamment la sécheresse de la peau, une hypersensibilité aux produits de traitement des cheveux et certaines affections comme la dermatite séborrhéique et l'eczéma.

    La croissance excessive champignons semblable à des levures peut causer l'apparition de pellicules. Ce phénomène peut être provoqué par le stress, les taux hormonaux, la présence de trop d'huile sur le cuir chevelu ou des problèmes du système immunitaire.

    Symptômes et complications

    Les pellicules apparaissent comme des flocons blancs dans les cheveux et sur les épaules. Ils sont accompagnés de démangeaisons, de rougeurs et de squames sur le cuir chevelu. Les squames pelliculaires sont habituellement dispersées sur tout le cuir chevelu.

    Si les pellicules sont provoquées par une dermatite séborrhéique, les symptômes apparaissent habituellement de façon progressive. Le cuir chevelu devient sec ou gras, rougit et démange. Lorsque les cellules cutanées meurent, elles forment des flocons jaunâtres. Les cas graves de dermatite séborrhéique peuvent mener à l'apparition de symptômes dans d'autres parties du corps. Des squames jaunâtres ou rougeâtres peuvent apparaître à la naissance des cheveux, dans les oreilles et aux alentours, ou encore sur le nez ou le tronc. Les nouveau-nés atteints de cette affection présentent un cuir chevelu jaunâtre, épais et croûteux,  appelé « croûte de lait » ou gourme.

    Le diagnostic

    Le diagnostic des pellicules est facile à faire soi-même : le cuir chevelu démange, il est sec et parsemé d'écailles. La dermatite séborrhéique s'accompagne d'une peau rougeâtre, de quelques squames jaunâtres et grasses et de plaques aux contours indéfinis.

    Traitement et prévention

    Bien que souvent chroniques, les pellicules peuvent être traitées. Essayez en premier lieu un shampooing non médicamenteux, en massant vigoureusement le cuir chevelu et en le rinçant bien. L'application fréquente de shampooing retire les squames, réduit la quantité d'huile et prévient l'accumulation de cellules cutanées mortes. S'il n'y a pas d'amélioration, des shampooings spéciaux antipelliculaires peuvent donner de bons résultats. Le mode d'emploi dépend du shampooing utilisé. Certains sont à utiliser quotidiennement, alors que d'autres s'utilisent une ou deux fois par semaine.

    Lorsque vous choisissez un shampooing en vente libre, recherchez les agents antipelliculaires tels que le kétoconazole*, le sulfure de sélénium, l'acide salicylique, le sulfure, le goudron ou le zinc pyrithione. Vous devrez peut-être faire quelques essais avant de trouver celui qui vous convient.

    Si les préparations en vente libre ne permettent pas d’améliorer votre condition au bout de  2 semaines ou si les symptômes s'aggravent, envisagez une consultation médicale. Le médecin peut prescrire une lotion aux corticostéroïdes, qui peut être appliquée sur le cuir chevelu. N'utilisez jamais longtemps les corticostéroïdes sans avoir consulté le médecin : ils peuvent amincir la peau et causer d'autres effets indésirables.

    Pour la croûte de lait du nourrisson, appliquez une petite quantité d'huile minérale sur les zones sèches du cuir chevelu afin de ramollir les plaques. Enlevez les plaques en brossant doucement les cheveux de l'enfant et lavez ensuite les cheveux de l'enfant avec un shampooing doux pour bébé. Si ces mesures sont insuffisantes, essayez d'appliquer une petite quantité d'huile minérale tiède au coucher, puis laver au réveil. Si ces méthodes ne sont pas efficaces, consultez un médecin.

    En général, les shampooings et les lotions contenant des corticostéroïdes ne sont pas utilisés pour les nourrissons, parce qu'ils les absorbent par la peau beaucoup plus facilement que les adultes. Heureusement, la croûte de lait finit par disparaître spontanément, sans traitement, pendant la première année de la vie du bébé.

    Pour aider à maîtriser les pellicules, lavez-vous les cheveux fréquemment, réduisez votre niveau de stress, essayez de réduire la quantité de produits que vous mettez dans vos cheveux (par ex. gels et aérosols) ou de cesser d’en utiliser totalement et suivez un régime alimentaire équilibré.


    *Tous les médicaments ont à la fois une dénomination commune (un nom générique) et un nom de marque ou marque. La marque est l'appellation qu'un fabricant choisit pour son produit (par ex. Tylenol®). Le nom générique est le nom du médicament en médecine (par ex. l'acétaminophène). Un médicament peut porter plusieurs noms de marque, mais il ne possède qu'un seul nom générique. Cet article répertorie les médicaments par leur nom générique. Pour obtenir des renseignements sur un médicament donné, consultez notre base de données sur les médicaments. Pour de plus amples renseignements sur les noms de marque, consultez votre médecin ou un pharmacien.

    Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/condition/getcondition/Pellicules

    © 1996-2018 MediResource Inc. Modalités et conditions d'utilisation : le contenu des présentes est offert strictement à titre documentaire. Demandez toujours conseil à votre médecin traitant, ou à un autre fournisseur de soins de santé compétent, à propos de toutes les questions concernant un trouble médical.