CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR SUR LE VACCIN COVID-19* ET LES TESTS

Visitez fréquemment cette page pour obtenir des informations à jour sur le vaccin COVID-19.


*Le vaccin n'est actuellement pas disponible en magasin.
  • Le gouvernement du Canada s'assure que tous les habitants du Canada qui le souhaitent puissent se faire vacciner. Il collabore avec les provinces, les territoires et les dirigeants des Premières Nations, des Inuits et des Métis pour que les doses soient disponibles le plus rapidement possible. Les provinces et les territoires veillent à l'élaboration de plans de vaccination détaillés pour leurs résidents. Consultez régulièrement le site pharmaprix.ca/covid19 pour obtenir des mises à jour.

    https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/maladies/maladie-coronavirus-covid-19/vaccins.html
  • Le gouvernement du Canada travaille à tous les niveaux de l'administration pour fournir des vaccins COVID-19 sûrs et efficaces à tous ceux qui en veulent un.

    https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/maladies/2019-nouveau-coronavirus/reponse-canada.html#immunisation
  • Toutes les personnes vivant au Canada qui souhaitent se faire vacciner auront accès à un vaccin COVID-19 sûr, efficace et gratuit en 2021. 

    La vaccination a débuté et s'étendra à l'ensemble de la population tout au long de 2021, à mesure que l'offre de vaccins augmentera. 

    Les doses pour l'ensemble de la population arriveront à des dates différentes. Une approche progressive de l'approvisionnement en vaccins, qui met l'accent sur les personnes à haut risque, a été mise en branle. 

    Les groupes à haut risque prioritaires comprennent les résidents et le personnel des milieux de vie partagés qui fournissent des soins aux personnes âgées de 70 ans et plus, en commençant par les adultes de 80 ans et plus, puis en diminuant la limite d'âge par tranches de 5 ans jusqu'à 70 ans à mesure que l'offre sera disponible ; les travailleurs de la santé qui ont un contact direct avec les patients, y compris ceux qui travaillent dans les milieux de soins de santé et les travailleurs de soutien personnel adultes dans les communautés indigènes.

    https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/maladies/maladie-coronavirus-covid-19/vaccins.html
  • Le nouveau vaccin COVID-19 ne vous donnera pas la COVID-19. Ce vaccin n'est pas composé du virus vivant qui provoque la COVID-19, mais de l'ARN messager (ARNm). Le but de ce vaccin est d'entraîner votre corps à reconnaître et à combattre le virus en lui donnant les instructions (ARNm) pour fabriquer une protéine inoffensive du virus. Une fois la protéine fabriquée, la cellule décompose les instructions (ARNm) et s'en débarrasse. Votre système immunitaire reconnaît alors la protéine puisqu'elle n'est plus à sa place habituelle. Cela déclenche la production, par votre organisme, d'anticorps qui vous protègeront contre une infection par le véritable virus COVID-19, si jamais celui-ci pénètre dans votre corps.
  • La mise au point de vaccins est généralement un processus long qui peut demander plusieurs années. Cependant, le nouveau vaccin COVID-19 a été développé et approuvé pour une utilisation en l'espace de 8 mois. Ce délai rapide peut sembler alarmant, mais il a été possible grâce au financement, au temps et aux efforts considérables consacrés à la recherche.

    Les nouveaux vaccins passent par différentes étapes avant d'être approuvés : essais précliniques et essais cliniques (phases I, II et III). Les essais précliniques consistent à tester le vaccin sur des cellules et des animaux. Au cours de la phase I des essais cliniques, le vaccin est administré à un petit nombre de personnes en bonne santé. Au cours de la phase II, le vaccin est administré à un plus grand nombre de personnes qui correspondent aux caractéristiques de la population cible visée. Dans la phase III, le vaccin est administré à des milliers de personnes (généralement 1 000 à 3 000) pour en tester l'efficacité et l'innocuité.

    Le vaccin COVID-19 a subi les mêmes tests rigoureux que tout autre vaccin, mais sa mise au point a été accélérée en franchissant plusieurs étapes en même temps. Cela signifie que tous les contrôles de sécurité habituels ont été effectués et réalisés simultanément, plutôt que séparément, ce qui a permis d'économiser beaucoup de temps et d'argent. L'essai de phase II/III du nouveau vaccin COVID-19 a également réuni plus de 43 000 participants, ce qui est beaucoup plus que ce qui est normalement requis.
  • Les vaccins ne sont pas une solution universelle. Actuellement, le nouveau vaccin COVID-19 ne peut pas être administré à tout le monde. Il n'est autorisé que pour les personnes âgées de 16 ans et plus.

    Il est important de disposer de plusieurs vaccins afin que chacun puisse être vacciné et protégé en toute sécurité contre le COVID-19. Chaque vaccin peut avoir des exigences différentes, et si vous ne pouvez pas recevoir un vaccin pour une raison quelconque, il y a de fortes chances que vous puissiez en recevoir un autre. À l'heure actuelle, plus de 200 vaccins sont en développement dans le monde entier, dont plus de 10 en phase III d'essais cliniques.
  • L'efficacité et la sécurité du nouveau vaccin COVID-19 ont été testées dans une étude de phase II/III avec plus de 43 000 participants. Le vaccin a été administré en deux doses distinctes, à 21 jours d'intervalle.

    Le vaccin s'est avéré efficace à 95% pour prévenir l'infection par COVID-19 à compter d'une semaine après la deuxième dose.

    Les principaux effets secondaires observés étaient des douleurs au point d'injection, de la fatigue, des maux de tête, des douleurs musculaires, des frissons, des douleurs aux articulations et de la fièvre. Ces effets secondaires étaient généralement légers ou modérés et disparaissaient en quelques jours, comme c'est le cas pour d'autres vaccins.
  • Lorsqu'une personne est infectée par la COVID-19 et qu'elle s'est rétablie, elle peut être protégée contre une nouvelle infection à la COVID-19. Cependant, à l'heure actuelle, les scientifiques ne savent pas combien de temps dure cette immunité naturelle. Les premières données suggèrent que l'immunité naturelle contre la COVID-19 pourrait ne pas durer longtemps, mais des recherches supplémentaires sont nécessaires pour mieux comprendre ce phénomène.

    Étant donné que les risques pour la santé associés à l'infection par COVID-19 peuvent être graves et qu'une réinfection par COVID-19 est possible, on peut vous conseiller de vous faire vacciner contre la COVID-19 même si vous l'avez déjà eue. Si l'approvisionnement en vaccin étant limité, les personnes qui ont déjà été testées positives peuvent voir leur vaccination COVID-19 retardée. Si vous ne savez pas si vous avez besoin de ce vaccin, parlez-en à votre professionnel de la santé.
  • L'acide ribonucléique messager (ARNm) est un type d'information génétique que l'on trouve dans nos cellules. L'ARNm peut être vu comme un ensemble d'instructions utilisées par vos cellules pour fabriquer différentes protéines.

    https://www1.shoppersdrugmart.ca/fr/health-and-pharmacy/health/covid-19-mrna-vaccines-what-you-need-to-know/900309
  • Les vaccins à ARNm fournissent les instructions génétiques permettant aux cellules de notre corps de fabriquer elles-mêmes des protéines virales ou bactériennes. Notre système immunitaire réagit ensuite à ces protéines et développe son immunité.

    https://www1.shoppersdrugmart.ca/fr/health-and-pharmacy/health/covid-19-mrna-vaccines-what-you-need-to-know/900309
  • Santé Canada recommande la vaccination de toutes les personnes de la tranche d'âge approuvée qui n'ont pas de contre-indications au vaccin. Pour les personnes qui ont déjà eu la COVID-19, la vaccination est toujours recommandée puisqu'on ne sait pas combien de temps dure l'immunité, ce qui risquerait de vous infecter à nouveau et de vous rendre malade.

    https://www1.shoppersdrugmart.ca/fr/health-and-pharmacy/health/should-i-get-the-covid-19-vaccine/900310