Le vaccin dCaT

Le tétanos, la diphtérie et la coqueluche acellulaire – adultes

Qu’est-ce que le vaccin dcaT?
Le vaccin dcaT protège contre le tétanos, la diphtérie et la coqueluche.

Quels sont les avantages de ce vaccin?
Le vaccin dcaT-VPI offre une protection contre les infections par le tétanos, la diphtérie et la coqueluche, des maladies graves et souvent mortelles.

Qui devrait recevoir ce vaccin?
Le dcaT est recommandé pour les personnes de 14 à 16 ans; on devrait aussi le recevoir une fois à l’âge adulte. Il s’agit d’une dose de rappel pour les enfants vaccinés contre ces maladies à un plus jeune âge. La dose de rappel renforce ou stimule le système immunitaire afin d’assurer une meilleure protection contre ces maladies. Elle est également recommandée à toutes les femmes enceintes au cours de chaque grossesse, de préférence entre la 26e et la 32e semaine.

Quelles sont les réactions courantes après avoir reçu le vaccin dcaT?
Les réactions courantes au vaccin peuvent inclure une douleur, une rougeur ou un gonflement dans le bras au site d’injection. Des maux de tête, de la fatigue, des douleurs musculaires ou articulaires et une légère fièvre peuvent également survenir.

Pour de plus amples renseignements sur l’innocuité des vaccins et les effets secondaires possibles, consultez les chapitres suivants du Guide canadien d’immunisation :

Qu’est-ce que le tétanos, la diphtérie et la coqueluche?
Le tétanos est une maladie grave et souvent mortelle causée par des bactéries qui vivent dans la saleté, la poussière et le sol.

La diphtérie est une maladie contagieuse causée par une bactérie qui infecte le nez, la gorge ou la peau.

La coqueluche est une infection respiratoire très contagieuse. L’infection peut entraîner une toux incontrôlable et des difficultés respiratoires. Elle est plus grave chez les enfants de moins d’un an.

Quels sont les symptômes du tétanos et de la diphtérie?
Tétanos : La toxine libérée dans l’organisme affecte le système nerveux en causant des spasmes musculaires douloureux. Les premiers symptômes sont habituellement les spasmes des muscles de la mâchoire (le « trismus »); ils sont suivis par des spasmes douloureux des muscles du visage, du cou, de la poitrine, de l’abdomen, des bras et des jambes.

Diphtérie : certaines personnes infectées par la diphtérie n’ont pas l’air malades et ne se sentent pas malades. D’autres ont des difficultés à avaler et développent un mal de gorge, de la fièvre et des frissons. Les personnes atteintes de diphtérie peuvent également souffrir de suffocation, de paralysie, d’insuffisance cardiaque ou de coma; la mort peut également s’ensuivre.

Coqueluche : les premiers symptômes sont similaires à ceux du rhume, à savoir une légère fièvre, une toux, un écoulement nasal et un larmoiement. Au fur et à mesure que la maladie progresse, la toux s’aggrave; les problèmes de toux peuvent durer de six à douze semaines. Les symptômes graves peuvent inclure des étouffements, des vomissements, des lésions cérébrales et la mort.

Comment se propagent-ils?
Tétanos : La plupart des gens pensent qu’on attrape le tétanos en marchant sur un clou rouillé. C’est vrai, mais on peut tout aussi bien l’attraper en se faisant une petite éraflure ou une coupure. On peut attraper le tétanos de n’importe quel objet qui déchire la peau quand on fait du jardinage ou des réparations, ou même par la morsure d’un animal.

La diphtérie se propage par contact direct avec une personne infectée On peut aussi contracter l’infection par les gouttelettes disséminées dans l’air par le nez ou la gorge d’une personne infectée.

La coqueluche se propage par la toux ou les éternuements. On peut être infecté lorsqu’on est en contact étroit avec une personne infectée, ou par le partage d’articles personnels, de boissons ou d’ustensiles.