ARTICLES CONNEXES

SANTÉ ET BIEN-ÊTRE

  • Sensation de brûlure

    Les ulcères peptiques se produisent lorsque des acides et des sucs digestifs puissants normalement présents dans l'estomac attaquent sa paroi intérieure ou celle de l'intestin grêle. Cela peut se produire si la couche protectrice de mucus s'use en certains endroits, causant des ulcères (plaies ou lésions). On distingue deux types d'ulcères peptiques, nommés selon leur emplacement : Les ulcères gastriques qui sont des plaies situées dans l'estomac. Ce type d'ulcère est plus courant chez les femmes que chez les hommes. La douleur des ulcères gastriques est habituellement plus forte après un repas. Les antiacides peuvent soulager ce type de douleur. Les ulcères duodénaux surviennent dans la partie supérieure de l'intestin grêle, nommée duodénum. Ce type d'ulcère était plus courant chez les hommes, mais semble se produire à une fréquence égale chez les deux sexes maintenant. Dans les ulcères duodénaux, la douleur est ressentie surtout lorsque l'estomac est vide (par exemple la nuit ou entre les repas). Les ulcères duodénaux peuvent ne durer que quelques semaines et se résorber. La nourriture et les antiacides peuvent souvent soulager ce type de douleur. Le symptôme le plus fréquent des ulcères peptiques est une douleur déchirante ou brûlante à l'abdomen, localisée entre le sternum et le nombril, et qu'on ressent parfois comme des « brûlures d'estomac ». Un ulcère peut aussi provoquer une douleur lancinante ou de fortes fringales accompagnées d'éructations et de ballonnements. La douleur serait plus intense quand vous avez faim et s'atténuerait après un léger repas. Les ulcères graves (notamment lorsqu'ils ne sont pas traités ou traités de façon inappropriée) peuvent provoquer des nausées, des vomissements, une perte d'appétit, une perte de poids, des vomissements de sang ou des selles noirâtres comme du goudron. Certaines personnes, surtout les personnes âgées, ne ressentent aucune douleur en cas d'ulcère. Certains problèmes de santé comme le reflux gastro-œsophagien (RGO) et les cancers de l'estomac ou de l'œsophage peuvent également provoquer des symptômes similaires. Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2021. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Ulceres-peptiques

    Diabète

    Plus de 3 millions de Canadiens sont atteints de diabète. Cette maladie est la première cause de cécité pour les Nord-Américains de moins de 65 ans. Le diabète est caractérisé par l'incapacité de l'organisme à produire suffisamment d'insuline (diabète de type 1) ou à répondre adéquatement aux effets de l'insuline (diabète de type 2). L'insuline est une substance importante qui aide le glucose, un sucre simple, à passer du courant sanguin à l'intérieur des cellules. Nos aliments nous fournissent du glucose qui constitue une source d'énergie pour les cellules de notre corps. Si l'insuline n'est pas présente en quantité suffisante ou n'agit pas adéquatement pour faire passer le glucose sanguin dans les cellules, le glucose demeurera dans le sang et provoquera une hyperglycémie ou élévation du taux de glucose sanguin. L'hyperglycémie endommage les vaisseaux sanguins, y compris les petits vaisseaux des yeux. Cela mène à une maladie de l'œil appelée rétinopathie diabétique. La rétine est une zone derrière l'œil qui transforme la lumière en signaux nerveux. Une personne atteinte de rétinopathie diabétique, a certains vaisseaux sanguins de la rétine endommagés alors que d'autres commencent à avoir des « fuites » de sang. Cela entraîne un œdème de la rétine et bloque graduellement l'approvisionnement de la rétine en oxygène et en matière nutritive. Ultérieurement, de nouveaux vaisseaux se forment dans la rétine pour remplacer ceux qui sont endommagés. Malheureusement, ces nouveaux vaisseaux sont moins solides que les précédents et ont tendance à se rompre et à causer une hémorragie dans l'œil. Les personnes atteintes ne remarquent tout d'abord aucun symptôme. À mesure que la maladie s'aggrave, elles peuvent avoir une vision brouillée, des taches noires ou des scintillements dans leur champ de vision. Avec le temps, la cécité peut s'installer. Toutes les personnes atteintes de diabète sont exposées au risque de rétinopathie diabétique, et il qui augmente avec la durée du diabète. Heureusement, il est possible de réduire le risque. Si vous n'êtes pas une personne atteinte de diabète, mais vous croyez en courir le risque, demandez à votre médecin d'effectuer un dépistage du diabète. Si le diabète est présent : passez fréquemment des examens de la vue; les personnes atteintes du diabète de type 1 de 15 ans ou plus devraient se faire examiner les yeux tous les ans, dès que 5 ans se sont écoulés après le diagnostic de diabète ; dans le cas du diabète de type 2, les examens annuels de la vue sont recommandés tous les 1 à 2 ans, aussitôt que possible après le diagnostic; les femmes enceintes atteintes de diabète sont exposées à un risque particulièrement élevé et devraient subir un examen de la vue pendant la planification de la grossesse, durant le premier trimestre de grossesse, selon le besoin durant leur grossesse et au cours de la première année suivant la naissance du bébé.   surveillez fréquemment votre glycémie et prenez vos médicaments selon les prescriptions de votre médecin. On dispose de données selon lesquelles la maîtrise stricte de la glycémie peut aider à ralentir les atteintes oculaires;   observez le régime alimentaire recommandé et prenez fidèlement vos médicaments afin de maîtriser votre pression artérielle, si elle est élevée. Si vous avez des doutes au sujet de votre pression artérielle, consultez votre médecin;   renseignez-vous sur l'évolution de la rétinopathie diabétique, il existe des traitements qui ralentissent les lésions, sans toutefois vous guérir. La chirurgie au laser permet de « fermer » les vaisseaux oculaires défectueux et de prévenir la formation de nouveaux vaisseaux. On a recours à la vitrectomie pour les personnes qui souffrent d'hémorragies oculaires graves. Le liquide oculaire opacifié est remplacé par une solution saline pour améliorer la vision. Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2021. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Votre-sante-oculaire

    Tous les articles

Quel est votre état?

  • Recherche d’une maladie ou d’un problème de santé mineur par symptôme ou état ci-dessous.

    OU

    Maladies et affections de A à Z

    Aucun résultat trouvé

    États courants

PLEINS FEUX

  • Vitamines Life Brand