À quel moment devrais-je amorcer un traitement contre la SP ?

Quel est le meilleur moment d'amorcer un traitement contre la SP ? En nous fondant sur ce que nous savons maintenant, nous pouvons dire que le plus tôt sera le mieux !

Les spécialistes de la SP recommandent désormais qu'une personne commence à penser au traitement qu'elle adoptera dès qu'elle apprend qu'elle est atteinte de SP. Les personnes qui n'ont subi qu'une poussée, mais dont la SP risque fort de prendre de l'ampleur, devraient également songer à choisir un traitement.

Une telle approche serait judicieuse parce que la SP peut commencer à causer un dommage irréversible au cerveau et aux nerfs dès le tout début de son installation. Souvent, ce dommage se produit sans bruit - vous ne pouvez ni voir ni ressentir ses effets. Mais il est toujours présent, même chez les personnes qui n'ont pas de symptômes de SP. Les médecins peuvent observer ce dommage en examinant le résultat de votre IRM (imagerie par résonance magnétique, technique spéciale qui fournit une image précise de votre cerveau aux médecins).

On a établi un lien entre les dommages silencieux que la SP peut causer et ses effets les plus visibles, comme l'évolution d'une incapacité fonctionnelle. Un traitement précoce peut heureusement aider à combattre les atteintes invisibles et visibles de la SP. Un groupe de médicaments appelés médicaments modificateurs de l'affection peuvent augmenter l'intervalle de fréquence des récidives, ralentir l'évolution de l'incapacité fonctionnelle et réduire le nombre et l'importance des lésions cérébrales actives (zones endommagées par la SP). Apprenez-en davantage sur ces médicaments en consultant la section « Quelles sont les options thérapeutiques contre la SP ? »

Si vous n'avez subi qu'une seule poussée, mais si vous courez un grand risque de développer la SP, certains médicaments pris 1 fois par semaine, comme l'interféron bêta-1a (Avonex® PS), l'interféron bêta-1b (Betaseron®, Extavia®) et la glatiramère (Copaxone®) peuvent réduire votre risque de développer la SP. Discutez avec votre médecin pour savoir si ces médicaments représenteraient une option thérapeutique qui vous conviendrait.

L'amorce d'un traitement médicamenteux contre la SP est une décision personnelle. Votre médecin peut vous aider à acquérir des connaissances supplémentaires sur les bienfaits et les risques du traitement, et il peut vous aider à prendre la résolution de suivre un traitement. Consultez votre médecin pour tout renseignement supplémentaire.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2021. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Le-choix-dun-traitement-contre-la-SP