Combattre la sclérose en plaques

Dans la lutte contre la sclérose en plaques, la connaissance est la clé. Voilà pourquoi il est important de se tenir au courant concernant le traitement de la sclérose en plaques et la manière de bien vivre en dépit de cette maladie. Ce résumé vous servira de point de départ pour mener vos propres recherches.

Il n'y a pas de remède pour guérir la sclérose en plaques, mais il existe de nombreux types de médicaments pour la traiter, y compris les médicaments qui modifient le cours de la maladie, les médicaments qui atténuent les symptômes et les médicaments qui servent à traiter les rechutes. Les médicaments qui modifient le cours de la maladie peuvent influer sur l'évolution de cette dernière, tandis que les médicaments qui atténuent les symptômes agissent sans influer sur la maladie sous-jacente. Quant aux médicaments qui servent à traiter les rechutes, ils permettent d'en venir à bout.

Les médicaments qui modifient le cours de la maladie incluent le fingolimod (Gilenya®), l'interféron bêta-1a (Avonex®, Rebif®), l'interféron bêta-1b (Betaseron®) et le glatiramère (Copaxone®) et le natalizumab (Tysabri®).

  • Le fingolimod (Gilenya®) est employé pour traiter la SP cyclique, réduire la fréquence des rechutes et pour ralentir l'évolution de l'invalidité. Ce médicament est généralement employé lorsque les autres médicaments n'ont pas été efficaces ou tolérés.
  • Les interférons bêta (Avonex®, Betaseron® et Rebif®) servent au traitement des formes récurrentes de la sclérose en plaques (SP cyclique et SP progressive secondaire). Ces produits peuvent réduire le nombre et la fréquence des rechutes, en plus de ralentir l'évolution de l'invalidité.
  • Le glatiramère (Copaxone®) est employé pour traiter la SP cyclique et peut réduire la fréquence des rechutes.
  • Le natalizumab (Tysabri®) est employé pour traiter la SP cyclique, réduire la fréquence des rechutes et pour ralentir l'évolution de l'invalidité. Ce médicament est généralement employé lorsque les autres médicaments n'ont pas été efficaces ou tolérés.

En général, les poussées ou rechutes sont traitées au moyen de corticostéroïdes tels que la dexaméthasone, la méthylprednisolone ou la prednisone. Le traitement par les corticostéroïdes est de courte durée et il sert à réduire la durée et la gravité des poussées. Les corticostéroïdes peuvent être d'abord administrés par voie intraveineuse (dans une veine) en milieu hospitalier pendant trois à cinq jours, puis par voie orale sous forme de comprimé pendant une ou deux semaines après le retour à la maison.

La sclérose en plaques peut causer un vaste éventail de symptômes, y compris : fatigue, troubles intestinaux, troubles de la vessie, troubles de l'équilibre et de la coordination, pertes de mémoire, douleur, difficultés à bouger et troubles visuels. Par conséquent, il existe divers médicaments pour aider à soulager ces symptômes. Si vous souhaitez avoir plus d'information concernant les médicaments pour atténuer les symptômes qui vous affligent, parlez-en au médecin ou à l'infirmière spécialiste de la sclérose en plaques.

Outre les médicaments, il y a un certain nombre de mesures que vous pouvez prendre pour bien vivre avec la sclérose en plaques.

  • Exercice et étirements : En plus d'améliorer votre santé générale, l'exercice peut vous aider à prendre en charge vos symptômes de sclérose en plaques. Demandez au médecin ou à la physiothérapeute de vous recommander un programme d'exercices qui sera efficace pour vous.
  • Régime alimentaire sain : Ayez un régime alimentaire bien équilibré, riche en fruits, légumes et fibres, et pauvre en matières grasses. Méfiez-vous des régimes qui soi-disant « guérissent » la sclérose en plaques. À ce jour, aucun régime ne s'est montré capable de le faire de façon convaincante. Si vous pensez que votre régime alimentaire pourrait avoir besoin d'une révision majeure ou si vous n'êtes pas certain de ce qui constitue un régime équilibré, consultez une diététiste.
  • Soins médicaux et dentaires réguliers : Il est bon que les personnes atteintes de sclérose en plaques aient des soins médicaux et dentaires réguliers, car cela permet de surveiller leur état de santé et de déceler les problèmes dès leur apparition.
  • Maintien d'un contact extérieur : Bien que la sclérose en plaques ait des répercussions sur votre vie, il est important que vous mainteniez un contact avec les amis, la famille, le travail, les passe-temps et la collectivité. Cela peut vous aider à mettre la sclérose en plaques en perspective. Enfin, vous pourriez trouver utile d'établir de nouveaux rapports avec des personnes également atteintes de sclérose en plaques.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2021. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/La-SP-Accepter-une-situation-nouvelle