Comment faire face aux taquineries

Le « pipi au lit » peut constituer un problème embarrassant pour votre enfant et il risque davantage de devenir la cible de taquineries ou de manœuvres d'intimidation. Mais vous pouvez heureusement aider votre enfant à faire face à ces tracas.

Faites de votre logis un lieu de bonheur. Si votre enfant est taquiné à l'école, il peut très bien se passer de moqueries chez lui. Quand le « pipi au lit » se produit, n'en faites pas un drame – ne laissez aucun membre de la famille taquiner votre enfant. Évitez de punir votre enfant ou de le culpabiliser. En agissant ainsi vous renforcerez l'estime de soi de votre enfant.

Surveillez les signes d'alerte. Il se peut que votre enfant tente de vous cacher qu'il est taquiné ou intimidé à l'école. Voici quelques signes d'alerte dont vous devriez tenir compte :

  • votre enfant ne veut pas se rendre à l'école ou cherche des prétextes pour éviter d'y aller;
  • votre enfant commence à avoir de moins bons résultats scolaires;
  • votre enfant ne désire plus participer aux activités extracurriculaires qu'il aimait;
  • votre enfant éprouve de la difficulté à dormir ou il a souvent des cauchemars, des maux d'estomac ou de tête;
  • votre enfant semble contrarié quand il rentre de l'école;
  • votre enfant revient de l'école avec des blessures, des objets lui manquent ou ses vêtements sont déchirés;
  • votre enfant donne l'impression de ne pas avoir d'appétit;
  • votre enfant ne semble pas avoir un grand nombre d'amis.

Discutez-en entre vous. Demandez à votre enfant de vous expliquer ce qui se passe à l'école et écoutez bien ses réponses. Évitez de vous fâcher contre lui – dites-lui que vous le ne blâmez pas et qu'il ne vous déçoit pas. Posez-lui des questions sur ses nouveaux amis et sur ceux avec qui il passe les récréations; demandez-lui s'il n'aime pas certains enfants et s'il peut vous dire pourquoi, si des enfants le harcèlent ou le taquinent.

Prenez les mesures voulues. Si votre enfant dit qu'il ne fait pas l'objet de manœuvres d'intimidation, mais que cependant vous soupçonnez que quelqu'un le harcèle, essayez de vous informer auprès des autorités de l'école pour savoir si elles ont observé quelque chose. Collaborez avec votre enfant et les autorités de l'école pour trouver des moyens de faire face aux taquineries. Essayez de montrer à votre enfant différentes façons de réagir pour l'aider à faire face à ceux qui tentent de l'intimider. Aidez votre enfant à trouver des façons de se faire des amis et ainsi d'être plus populaire et moins vulnérable. Assurez-vous que votre enfant saura faire appel à un enseignant, au directeur de l'école ou à une autre personne en position d'autorité s'il se sent menacé physiquement.

Vous et votre famille pouvez trouver ensemble des moyens de faire face aux taquineries et aux manœuvres d'intimidation. Si ces conseils ne suffisent pas, demandez à un conseiller professionnel de vous aider. Discutez avec votre médecin des options thérapeutiques contre le « pipi au lit » qui pourrait être à l'origine des taquineries.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2021. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Le-pipi-au-lit-a-la-rentree-des-classes