Comment traite-t-on les rechutes de la sclérose en plaques ?

Malheureusement, il est impossible d'arrêter une rechute. Cependant, le traitement par administration de médicaments peut diminuer sa durée et la rendre moins sévère. D'habitude on traite les rechutes avec un groupe de médicaments appelés corticostéroïdes. Certains corticostéroïdes, tels que la méthylprednisolone, s'administrent par injection. D'autres corticostéroïdes, tels que la prednisone, sont administrés par voie orale. On utilise des doses fortes. Le schéma posologique peut varier, mais normalement le traitement dure quatre jours environ.

Le traitement aux corticostéroïdes réduit l'inflammation, y compris l'inflammation à l'intérieur du cerveau, ce qui aide à soulager les symptômes et à réduire le temps de poussée. Malheureusement, le traitement aux corticostéroïdes n'arrête pas la rechute immédiatement et il ne peut pas modifier le cours de la maladie non plus.

Comme tout traitement aux médicaments, les corticostéroïdes peuvent avoir des effets secondaires. Les effets secondaires à court terme incluent des changements d'humeur, la vue brouillée, des troubles du sommeil, un goût métallique dans la bouche, l'estomac dérangé et, dans de rares cas, la psychose. Le traitement entraîne également des effets secondaires à long terme, qui peuvent être un sujet d'inquiétude pour les gens nécessitant souvent un traitement aux corticostéroïdes (notamment ceux qui ont des rechutes fréquentes). Parmi les effets secondaires à long terme, notons l'ostéoporose, un risque d'infection accru, les ulcères gastriques, les cataractes et le diabète.

Parfois un autre traitement, appelé plasmaphérèse, est préconisé quand les corticostéroïdes ne donnent pas les résultats voulus. La plasmaphérèse est un procédé selon lequel le sang du patient est enlevé et la partie liquide (le plasma) est séparée du sang total puis remplacée par du plasma frais. On réinjecte le sang traité dans la circulation sanguine du patient. Ce traitement se fonde sur la théorie selon laquelle le plasma contient des molécules produites par le système immunitaire. Ces mêmes molécules contribuent, croit-on, à la rechute, donc en les extrayant du plasma, on aide à traiter la rechute de la maladie. La plasmaphérèse n'est pas encore un procédé universellement accepté. Certaines études ont démontré que ce traitement atténue les rechutes alors que d'autres ont indiqué qu'il n'est pas du tout bénéfique.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2021. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/La-SP-traitement-des-rechutes