Comment traiter les nausées et vomissements

Pour nombre de gens suivant une chimiothérapie, des effets secondaires comme la nausée et le manque d'appétit sont source de frustration. Heureusement, il existe beaucoup de manières différentes de composer avec ces effets secondaires. Plusieurs médicaments peuvent atténuer ou prévenir les nausées et vomissements, y compris :

  • l'ondansétron
  • le granisétron
  • le palonosétron
  • le métoclopramide
  • la dexaméthasone
  • le nabilone
  • l'halopéridol
  • l’oloanzapine
  • la prochlorpérazine
  • l'aprépitant
  • le fosaprépitant
  • le gingembre
Des recherches sont en cours sur l'utilisation du cannabis médical pour traiter les nausées et vomissements induits par la chimiothérapie. Alors que ses dérivés comme le nabilone sont utilisés pour les patients qui ne répondent pas au traitement de première intention, les données sur le cannabis fumé sont très limitées.

De saines habitudes alimentaires

La clé pour éviter les nausées est de ne pas surcharger l'organisme : il ne faut donc pas manger de trop grandes quantités de nourriture d'un seul coup. Toutefois, il est important de vous sustenter. Si vous n'avez pas d'appétit, voici quelques conseils :

  • Évitez de trop manger au cours d'un seul repas.
  • Plutôt qu'un à trois gros repas, préparez-vous plusieurs petits repas et collations durant la journée.
  • Mangez et buvez lentement.
  • Efforcez-vous de boire du liquide au moins une heure avant ou après les repas, plutôt que durant le repas même.
  • Évitez les aliments trop éprouvants pour le système digestif (p. ex. : mets épicés, plats riches en matières grasses et aliments frits).
  • Variez votre régime alimentaire. Essayez de nouveaux aliments et recettes pour stimuler vos papilles gustatives – tout en demeurant raisonnable évidemment !
  • Allez faire une marche, avant (pour stimuler votre appétit) et après (pour faciliter votre digestion) les repas.
  • Quand cela vous est possible, faites de vos repas une occasion de fraterniser avec votre famille ou vos amis.
  • Livrez-vous à des activités que vous associez à la nourriture. Certaines personnes réalisent que quelques occupations (p. ex. : regarder des sports ou une vidéocassette, faire de la lecture ou se livrer à un passe-temps) leur ouvrent l'appétit. Et vous, quelles activités vous incitent habituellement à manger? Pensez-y...

Quelques façons de traiter les nausées

Voici quelques suggestions pour vous aider à remettre votre estomac d'aplomb :

  • Buvez des liquides froids et clairs (jus de pomme, thé, soda au gingembre éventé).
  • Prenez des bonbons acidulés, des menthes ou des morceaux de glaçons (suçotez-les plutôt que de les engloutir d'un seul coup).
  • Mangez de petites quantités d'aliments secs tels des croustilles, des rôties ou des céréales. Si le matin vous vous sentez nauséeux, grignotez-en au lit avant de vous lever (à moins que vous n'ayez la bouche sèche ou des lésions à la bouche ou à la gorge).

Conservez une approche du genre « l'esprit peut vaincre la matière ». Pour vous aider à maîtriser vos nausées, focalisez votre attention sur un sujet autre. Par exemple :

  • Concentrez votre esprit sur autre chose que la nausée ; portez votre attention sur un passe-temps ou détendez-vous en écoutant de la musique, en regardant la télé ou en bavardant avec des amis.
  • Pour vous détendre, respirez lentement et profondément.
  • Pratiquez la méditation. Il existe différentes façons de méditer et il est possible de le faire sans intention religieuse.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2021. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Le-cancer-et-la-chimiotherapie