Découvrez votre phototype

Chaque personne court un risque différent de subir des dommages causés par le soleil. Le terme « capital soleil » s'entend de l'ensemble des défenses naturelles de la peau contre les agressions du soleil, qui sont prédéterminées à l'enfance. Non renouvelable, le capital soleil est unique à chaque personne.

Les défenses naturelles de la peau sont déterminées par des caractéristiques personnelles telles que le teint, la couleur des yeux et des cheveux. En général, les personnes au teint, aux yeux et aux cheveux clairs sont plus susceptibles de réagir aux effets du soleil. Les experts croient qu'il existe quatre principaux phototypes (types de peau qui répondent différemment au soleil) :

  • Le phototype 1 regroupe habituellement les individus au teint pâle ou clair. Ils peuvent être roux, avec des taches de rousseur partout sur le corps, et ont les yeux pers. Les personnes de ce phototype attrapent très facilement des coups de soleil.
  • Le phototype 2 rassemble des gens qui peuvent avoir un teint légèrement plus foncé. Ils sont habituellement blonds, arborent des taches de rousseur au visage et sur les mains, ainsi que des yeux bleus. Les personnes du phototype 2 attrapent également des coups de soleil, mais moins fréquemment que ceux du premier groupe.
  • Les personnes appartenant au phototype 3 peuvent avoir un peau légèrement brunâtre, des cheveux bruns, quelques taches de rousseurs et des yeux gris. Ils souffrent rarement de coups de soleil.
  • Le phototype 4 réunit les gens qui ont une peau brunâtre très foncée, des cheveux noirs, aucune tache de rousseur et des yeux bruns. Ils n'ont presque jamais de coups de soleil.

Certes, il est impossible de changer de phototype : par contre, on peut prendre des mesures pour minimiser les atteintes. Il y a suffisamment de rayonnement ultraviolet dans la lumière du soleil pour endommager la peau et les yeux, même quand la couche d'ozone est dans son état normal. Avec la réduction graduelle de la couche d'ozone causée par les substances industrielles telles les chlorofluorocarbones, les gens courent de plus grands risques de subir des méfaits dus au soleil. Plus inquiétant encore est le fait que la plupart des gens ne prennent pas les précautions appropriées. Dans un récent sondage, on apprenait que bien que 80 % des Canadiens savent à quel moment et de quelle manière ils doivent se protéger du soleil, seulement 50 % d'entre eux avouent mettre en pratique de telles mesures.

Certains médicaments rendent les personnes plus sensibles au soleil. Par exemple, les pilules de diurétiques thiazidiques, les antibiotiques de tétracycline, les pilules anticonceptionnelles et certains médicaments contre l'acné peuvent provoquer des réactions de photosensibilité. Demandez à votre pharmacien ou médecin si vous prenez des médicaments qui vous rendent sensibles au soleil.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2021. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Conjuguer-soleil-et-securite