Des aliments qui guérissent ? La démythification du régime alimentaire adapté à la SP

Est-il possible que certains aliments causent ou guérissent la SP? Découvrez la vérité derrière certains mythes qui circulent souvent sur le régime alimentaire adapté à la SP

Mythe : la consommation d'aliments ayant une forte teneur en graisses animales cause la SP. Cette idée a surgi quand des chercheurs ont trouvé que les habitants des pays qui consommaient plus de graisses animales couraient un risque accru de SP. Des études plus approfondies ont été menées pour établir si cette concordance était attribuable à la consommation de graisses animales ou à une coïncidence. Ces études n'ont pas montré que la consommation de grandes quantités de graisses animales entraînait la SP.

Fait : un régime alimentaire mal équilibré peut aggraver vos symptômes. Si votre régime alimentaire ne comporte pas assez de nutriments et de calories, vos symptômes de fatigue et de faiblesse pourraient s'aggraver. Si vous n'absorbez pas assez de liquides (au moins 8 verres par jour), vous risquez de vous déshydrater, ce qui entraînerait de la fatigue, de la constipation et des maux de tête.

Mythe : les antioxydants peuvent guérir la SP. Quelques études ont décelé des taux plus faibles d'antioxydants chez les personnes atteintes de SP tandis que d'autres études n'ont pas obtenu ce résultat. Donc, on ne peut pas clairement affirmer qu'il existe un rapport entre la SP et le taux d'antioxydants ni que la prise d'antioxydants serait bénéfique aux personnes atteintes de SP. Il n'y a pas d'étude scientifique qui montre que les antioxydants peuvent guérir la SP.

Fait : les acides gras oméga-3 et oméga-6 seraient bénéfiques aux personnes souffrant de SP récidivante-rémittente. Une analyse de quelques petites études a montré que les acides gras oméga-6 (particulièrement l'acide linoléique) peuvent atténuer la gravité et la fréquence des récidives qui frappent les personnes atteintes de SP récidivante-rémittente. Ce sont les personnes atteintes d'une forme légère de SP, ou celles qui viennent juste d'en recevoir le diagnostic, qui en profitent le plus. Les acides gras oméga-6 devraient contrebalancer les acides gras oméga-3, qui se retrouvent dans les poissons gras (par ex. le saumon, le maquereau), les légumes-feuilles et l'huile de lin. Les acides gras oméga-6 proviennent des noix et des grains. Les acides gras oméga-6 et oméga-3 sont aussi disponibles en suppléments. Toutefois, on ne sait pas quels sont les effets d'un usage prolongé des suppléments d'oméga-6 et d'oméga-3. Consultez votre médecin avant de prendre des suppléments ou d'apporter des modifications d'importance majeure à votre régime alimentaire.

Vous avez entendu parler d'un régime alimentaire particulièrement bien adapté à la SP, et vous désirez l'essayer? Consultez votre médecin avant d'apporter des modifications d'une importance majeure à vos habitudes alimentaires.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2021. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/La-SP-et-la-nutrition