Disponibilité et dépendance

Qu'est-ce qui pousse une personne à être dépendante de l'alcool et une autre à magasiner de façon compulsive?

D'après Wende Wood, des facteurs tels que l'environnement de la personne et ses dispositions génétiques peuvent jouer un rôle. Par exemple, si les parents de la personne fument, alors le fait d'être exposé à des modèles de rôles qui fument peut jouer un rôle en rendant ce comportement acceptable, ce qui prépare le terrain au moment de fumer la première cigarette. Tous les fumeurs ne deviennent pas dépendants, et il y a certaines dispositions génétiques quant à la quantité de « récompense » fournie par le cerveau, mais sans cette première exposition à la substance, on ne peut établir la voie de la récompense et la dépendance ne survient pas. Évidemment, tous les enfants de fumeurs ne deviennent pas eux-mêmes fumeurs; certains d'entre eux peuvent, en réaction à une influence de leur environnement, décider de ne jamais fumer.

Wood explique aussi que la disponibilité de la substance dont la personne abuse est primordiale. Tandis que le Centre de toxicomanie et de santé mentale n'est pas d'accord avec la théorie de la voie de la récompense pour l'abus de drogue (l'usage de certaines drogues illicites comme la marijuana ou l'ecstasie est une « voie » vers l'usage de drogues plus fortes telles que la cocaïne ou la méthamphétamine), Wood reconnaît que certaines drogues illicites sont plus facilement accessibles que d'autres et donc, sont souvent la première drogue que la personne risque d'essayer. Et, avec le temps, au fur et à mesure que l'accoutumance à la drogue s'installe, la personne risque alors de rechercher d'autres types de drogues.

Sam Waldner est d'accord sur le fait que la disponibilité joue un rôle dans le développement d'un comportement compulsif ou dans l'abus d'une substance. Il ajoute que l'implication d'un pair entre également en jeu. Ce que différentes formes de dépendance ont en commun, remarque Waldner, c'est le même problème sous-jacent : un trouble de dépendance. Ainsi, bien qu'une personne puisse avoir une propension naturelle à un certain comportement (p. ex. : jouer) et commencer par manifester une dépendance dans ce domaine, le trouble a tendance à finir par se propager à d'autres activités. Autrement dit, une personne avec une dépendance au jeu peut finir par se mettre à abuser de médicaments délivrés sur ordonnance ou d'alcool.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2021. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Face-a-face-avec-la-dependance