Faire jouer son poids contre l'infertilité

Vous vous êtes très bien comportée. Vous ne buvez plus de café, vous vous abstenez de boire du vin, et vous avez refusé de prendre un médicament contre le rhume. Vous faites tout en votre pouvoir pour devenir enceinte. Mais vous pouvez prendre une autre mesure pour faire pencher la balance en votre faveur.

D'après le Dr Dean Van Vugt de l'Université Queen's de Kingston, « Qu'elles aient un excédent de poids ou qu'elles soient trop minces, les femmes ne se rendent pas compte de l'influence de leur poids sur la fertilité ». Il dit également que les régimes alimentaires trop riches ou trop faibles en calories peuvent avoir un impact sur la capacité de concevoir un enfant.

Bien que cela puisse tout d'abord sembler décourageant pour certaines personnes, ces affirmations valent la peine qu'on s'y arrête. Vous disposez d'un outil susceptible d'immédiatement vous aider à améliorer vos chances de devenir enceinte – votre régime alimentaire. En mangeant des repas sains et bien équilibrés, vous pouvez améliorer vos probabilités d'avoir un bébé, sans l'aide de quiconque.

Les femmes qui possèdent un excédent de poids ont un plus grand pourcentage de graisses corporelles et comme les cellules adipeuses produisent de l'œstrogène, nombre de ces femmes ont des niveaux anormalement élevés d'œstrogène. Cela dérange fréquemment l'ovulation et les menstruations. Lorsque les femmes sont trop maigres, leur corps ne produit pas suffisamment d'œstrogène. Cela peut nuire à l'ovulation et peut provoquer l'arrêt complet des menstruations. Si on a un excédent ou un manque de poids, le corps peut avoir de la difficulté à régulariser son cycle menstruel, ce qui rend la grossesse plus difficile.

Votre médecin peut vous aider à déterminer votre indice de masse corporelle (IMC) et à savoir si votre poids vous convient. L'IMC est une mesure du poids en relation avec la taille (grandeur). Lorsque votre IMC est inférieur à 18,5 ou supérieur à 25, votre capacité de concevoir un enfant est affectée. Pour une femme qui possède un excédent de poids, même une perte de poids d'environ 10 % peut considérablement améliorer l'ovulation et la probabilité de devenir enceinte. Un poids plus sain peut également aider à réduire la pression qu'une grossesse exerce sur l'utérus alors qu'il augmente de volume. Le risque d'avortement spontané est l'une des préoccupations principales qui se présenteront à une femme possédant un excédent de poids. Une perte de poids pourrait réduire ce risque et pourrait également prévenir d'autres problèmes de santé comme le diabète, la haute pression artérielle et les maladies cardiaques.

Les personnes dont le poids est inférieur à la norme font également face à un risque accru d'avortement spontané. Si votre IMC est inférieur à 18,5, un régime alimentaire nutritif est le meilleur remède pour rétablir la fertilité. Ensemble, votre médecin et vous-même pouvez mettre au point un régime alimentaire qui aidera votre corps à regagner l'équilibre dont il a besoin pour favoriser des cycles menstruels réguliers. Une fois la régularité des cycles menstruels rétablie, la muqueuse de l'utérus devient plus capable de soutenir une grossesse, ce qui réduit les risques d'avortement spontané parce que l'ovule dispose d'une muqueuse utérine saine pour s'y implanter et croître.

Votre poids peut vraiment affecter votre fertilité. Vous trouverez de l'aide lors de votre prochain rendez-vous médicale. Vous pouvez également mesurer votre IMC en utilisant notre calculateur d'IMC.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2021. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Infertilite-faire-pencher-la-balance-en-votre-faveur