Faits relatifs à l'infertilité masculine

Saviez-vous que l'infertilité masculine est tout aussi fréquente l'infertilité féminine ? Cela peut vous surprendre. Plusieurs personnes prennent pour acquis que les femmes sont responsables des problèmes d'infertilité des couples, mais cette fausse conception ne représente qu'une seule de celles qui accompagnent l'infertilité, en particulier l'infertilité masculine.

Envisagez ces faits relatifs à l'infertilité masculine :

  • La bataille des sexes, lorsqu'il s'agit de l'infertilité, ne fait aucun gagnant. L'infertilité touche également les hommes et les femmes. Le tiers environ des cas d'infertilité est associé à des facteurs masculins, le tiers est associé à des facteurs féminins et le tiers restant est associé à un ensemble de facteurs masculins et féminins ou est inexpliqué. Les causes inexpliquées de l'infertilité représentent environ 20 % de tous les cas.
  • Plusieurs des cas d'infertilité masculine peuvent être traités, ce qui permet au couple d'obtenir une grossesse.
  • La plupart des cas d'infertilité masculine sont causés par une faible numération des spermatozoïdes (oligospermie) ou, rarement, par l'absence complète de spermatozoïdes (azoospermie). Parmi les autres facteurs qui contribuent à l'infertilité masculine, on retrouve :
    • d'autres problèmes relatifs aux spermatozoïdes, comme la présence d'une forme anormale des spermatozoïdes ou modification de la capacité à nager des spermatozoïdes (qualité des spermatozoïdes) - ces problèmes peuvent être provoqués par des infections, par l'avancement en âge, par certaines affections médicales, par l'exposition à des produits chimiques ou à des températures élevées ;
    • des problèmes relatifs à l'anatomie masculine (par ex. cryptorchidie (testicules non descendus), varicocèle) ;
    • des problèmes hormonaux des testicules ou de la glande hypophyse ;
    • des infections (par ex. des infections transmises sexuellement, les oreillons après la puberté) ;
    • une éjaculation rétrograde (une affection caractérisée par le trajet du sperme dans la mauvaise direction, ce qui l'amène à l'intérieur de la vessie plutôt que d'être éjaculé par le pénis) ;
    • des désordres génétiques (par ex. le syndrome de Klinefelter) ;
    • une dysfonction érectile (difficulté à obtenir une érection qui soit suffisante à la pénétration) ;
    • la présence d'anticorps qui attaquent les spermatozoïdes - cela peut se produire après une blessure, une infection ou une vasectomie.

Au cours de l'évaluation de la fertilité, il importe que votre médecin vous évalue tout autant que votre partenaire féminine. À cause de la fausse conception voulant que l'infertilité soit un problème strictement féminin, il se peut qu'on néglige d'examiner les hommes ou qu'on porte moins d'attention à eux lorsqu'on détermine les causes de l'infertilité. Heureusement, ce genre de mentalité est de moins en moins courant.

Les médecins possèdent les techniques médicales pour faire face à plusieurs des problèmes de fertilité auxquels les couples sont confrontés. Grâce à une évaluation appropriée des deux partenaires, un spécialiste de la fertilité peut porter un diagnostic et les couples peuvent décider comment envisager leur traitement de fertilité.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2021. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Linfertilite-masculine-les-faits-et-les-mythes