Histoires de changements en famille

Votre famille livre-t-elle bataille au « pipi au lit » ? Prenez courage - quelques changements faciles peuvent vraiment faire une grande différence. Découvrez comment des familles ordinaires ont pris en charge leurs problèmes de « pipi au lit ».

Une famille parle franchement et trouve des solutions

*Marcel et Catherine, les parents de Madeleine, avaient lu quelque part que le « pipi au lit » prenait habituellement fin lorsque l'enfant avait entre 5 ou 6 ans. Mais Madeleine qui avait 7 ans mouillait encore son lit. Les parents de Madeleine se faisaient du souci, mais ils ne savaient pas trop comment aborder le sujet avec leur médecin, ou comment en parler à leur fille. Comme ils ressentaient de l'embarras à l'idée de parler de ce problème, ils avaient décidé de « patienter ». Mais cela mettait leur famille à rude épreuve et faisait obstacle à la vie sociale de Madeleine.

Ce n'est que lorsqu'ils ont su comment le fils d'un de leurs amis avait trouvé un traitement efficace contre le « pipi au lit » que Marcel et Catherine ont décidé de parler à leur médecin. C'était une simple mesure, mais elle a tout changé pour Madeleine et sa famille. Le médecin les a aidés à en apprendre davantage sur l'énurésie nocturne et à trouver un traitement qui leur convenait. Le médecin les a aussi aidés à comprendre que le « pipi au lit » est un phénomène qui touche un grand nombre de familles. Maintenant qu'elle suit un traitement qui lui réussit, Madeleine se tient en meilleure estime, elle profite d'une vie sociale normale et ses parents sont contents d'avoir pris la décision de parler à leur médecin.

Le médicament qui fait l'affaire

*Benoît, le jeune fils de 9 ans de Célestin et Julienne, suivait avec difficulté un traitement contre le « pipi au lit ». Le médecin de Benoît avait recommandé un médicament spécifique contre le « pipi au lit », mais comme un grand nombre d'enfants, Benoît avait du mal à avaler les comprimés. Au moment de prendre sa dose du soir, Benoît avait souvent des haut-le-cœur qui l'empêchaient d'avaler la pilule. C'était contrariant pour Célestin et Julienne, pour Benoît aussi d'ailleurs, car il espérait de tout son cœur que les pilules seraient efficaces et qu'elles lui permettraient d'aller faire du camping pendant une nuitée avec ses copains et son père.

Déçus, Célestin et Julienne ont emmené de nouveau Benoît chez son médecin pour voir s'il y avait quelque chose qu'il pourrait recommander. Le médecin de Benoît leur a donné une nouvelle ordonnance pour une autre forme de médicament qui se dissout instantanément dans la bouche, car il pensait que ce serait une solution au problème. Les parents de Benoît ont décidé de l'essayer et Benoît a trouvé qu'il pouvait le prendre beaucoup plus facilement. Grâce à ce simple changement, Benoît a pu partir en camping et, pour toute la famille il n'est plus question « d'avaler la pilule ».

L'histoire de votre famille

Ces histoires vous font-elles penser à la vôtre ? Votre famille livre-t-elle bataille au « pipi au lit » ? Pour vous assurer que l'histoire de votre famille finit bien, suivez l'exemple des familles mentionnées ci-dessus, et discutez avec votre médecin des options de traitement de votre enfant.

 
* L'histoire de chaque famille mise en vedette est hypothétique et basée sur les expériences collectives de familles faisant face au « pipi au lit ».

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2021. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Des-solutions-au-pipi-au-lit