Infections à pneumocoque

PrevnarMD 13 et les infections à pneumocoque

Vous vous tournez vers votre enfant, qui vient d'éternuer, et lui offrez un sourire réconfortant en lui tendant un mouchoir.

C'est une situation on ne peut plus familière pour tout parent d'un jeune enfant. Comme tout parent aimant, vous souhaiteriez que votre enfant ne tombe jamais malade. Lorsque cela arrive, vous prenez votre enfant dans vos bras afin de le réconforter. Vous lui chantez des chansons, lui parlez d'une voix apaisante et veillez sur son sommeil. Vous essayez de ne pas trop vous inquiéter. Après tout, ce n'est qu'un vilain rhume qui passera rapidement. N'est-ce pas ? Rassurez-vous; c'est généralement le cas.

Streptococcus pneumoniæ, ou le pneumocoque, appartient à un groupe de bactéries très répandues qui causent des maladies infantiles. Vu leur nom, vous avez peut-être déduit avec raison que ces bactéries causent la pneumonie. En fait, c'est Streptococcus pneumoniæ qui est le plus souvent à l'origine de la pneumonie chez les enfants.

En tout temps, le risque que votre enfant porte cette bactérie dans sa gorge est de 20 à 60 %. Bien que les infections soient rares, il est impossible de prédire quand et qui elles sont susceptibles de frapper. En temps normal, les infections sont légères. Elles atteignent l'oreille moyenne, les sinus ou les poumons et causent seulement des symptômes ressemblant à ceux du rhume, des maux d'oreille ou une pneumonie d'intensité légère. Ces infections bénignes peuvent être traitées au moyen d'antibiotiques oraux, et vous pouvez vous attendre à ce que votre enfant se rétablisse complètement.

Toutefois, dans quelques cas, une infection pneumococcique invasive peut survenir, c'est-à-dire que la bactérie se propage dans le sang ou dans les tissus avoisinants et devient beaucoup plus dangereuse. Environ 40 nourrissons de moins de 1 an sur 100 000 et 25 enfants de 1 à 4 ans sur 100 000 contractent une infection pneumococcique grave. Si la bactérie atteint la circulation sanguine, elle peut entraîner un choc septique - une affection potentiellement mortelle causée par l'infection et la sepsie (une infection du sang). La membrane entourant le cerveau peut aussi être atteinte, ce qui cause une enflure (méningite) pouvant se solder par des lésions cérébrales et une perte auditive. La présence de bactéries dans la membrane des poumons peut causer une pneumonie bactériémique (une forme grave de pneumonie d'origine bactérienne). Ces types d'infections nécessitent l'hospitalisation et un traitement antibiotique intraveineux, et certaines personnes peuvent en garder des séquelles permanentes. Bien que n'importe qui puisse être infecté, ce sont les enfants de moins de 5 ans, et surtout ceux qui ont moins de 2 ans, qui risquent le plus de subir ces complications potentiellement mortelles.

PrevnarMD 13 est un vaccin qui contribue à protéger les nourrissons et les enfants contre des maladies causées par 13 types de pneumocoque, ou souches de la bactérie Streptococcus pneumoniæ, telles que la méningite, la sepsie ou la bactériémie (présence de bactéries dans le sang). PrevnarMD 13 n'est pas indiqué pour réduire la mortalité, les séquelles neurologiques ni la perte auditive.

PrevnarMD 13 renferme les 7 types de pneumocoque contenus dans PrevnarMD heptavalent, vaccin antipneumococcique sur le marché depuis 2001, de même que 6 autres devenus plus fréquents depuis la mise au point de ce dernier, dont les types 19A, 6A et 3.

PrevnarMD 13 est généralement administré en plusieurs doses, de préférence conformément au calendrier de vaccination de votre province ou de votre territoire. PrevnarMD 13 peut être administré dès l'âge de 6 semaines et jusqu'à l'âge de 5 ans. Les nourrissons qui ont terminé la primovaccination par PrevnarMD heptavalent peuvent recevoir une seule dose de PrevnarMD 13 pendant la deuxième année de vie. Les résidents de l'Ontario sont invités à cliquer ici pour prendre connaissance d'une mise à jour importante concernant le calendrier de vaccination en vigueur dans cette province. Vous pouvez aussi consulter le professionnel de la santé de votre enfant pour déterminer quels sont les moments où votre enfant devrait recevoir ses doses de vaccin.

Tout comme d'autres vaccins, PrevnarMD 13 peut avoir des effets secondaires, dont les plus fréquents sont l'irritabilité, la somnolence, les troubles du sommeil (p. ex., sommeil prolongé, réduit ou agité), la perte d'appétit, la fièvre et les réactions au point d'injection (p. ex., douleur, rougeur, sensibilité, enflure, ou induration à l'endroit où le vaccin a été injecté). Les enfants peuvent aussi avoir la diarrhée, une éruption cutanée ou des vomissements.

Visitez www.prevnar.ca pour en apprendre plus sur PrevnarMD 13.

Vous devez savoir que le vaccin antipneumococcique n'est pas destiné à traiter une infection évolutive et qu'il n'offre une protection que contre les souches de pneumocoque qu'il contient. Comme tous les vaccins, PrevnarMD 13 ne protège pas toutes les personnes qui le reçoivent. Il peut aussi avoir des effets secondaires, comme nous l'avons déjà mentionné. Faites particulièrement attention avec PrevnarMD 13 si votre enfant a eu des problèmes médicaux après avoir reçu une dose de PrevnarMD heptavalent ou de PrevnarMD 13, s'il a une forte fièvre ou encore s'il a un trouble de la coagulation. Si vous avez la moindre inquiétude concernant PrevnarMD 13 ou si vous voulez savoir si ce vaccin convient à votre enfant, consultez votre professionnel de la santé.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2021. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Infections-a-pneumocoque