Infertilité masculine et mode de vie

Il importe, pour votre fertilité, que vous meniez un mode de vie sain. Certains facteurs faisant partie du mode de vie peuvent affecter la fertilité masculine et un homme peut contrôler plusieurs d'entre eux. Non seulement le fait de mener un mode de vie sain améliore vos chances de concevoir un enfant mais également vos chances de vivre en santé. Voici quelques facteurs associés au mode de vie susceptibles d'avoir un impact sur la fertilité masculine :

  • Tabagisme : le fait de fumer du tabac réduit la grosseur et le mouvement des spermatozoïdes et le tabagisme peut également endommager la composition génétique des spermatozoïdes. Il peut également avoir un impact négatif sur le sperme (le liquide contenant les spermatozoïdes et qui est éjaculé). Consultez votre professionnel de la santé au sujet des différentes façons d'arrêter de fumer.
  • Alcool : la consommation excessive d'alcool peut réduire la production de spermatozoïdes. Le fait de boire de l'alcool en quantité modérée ne semble pas affecter la fertilité.
  • Obésité : le fait d'avoir un excédent de poids ou d'être obèse peut être associé à l'infertilité masculine. Maintenez un poids santé en incluant dans votre mode de vie de l'activité physique et un régime alimentaire sain.
  • Avancement en âge : voici malheureusement un facteur contre lequel vous ne pouvez rien. À compter de l'âge de 35 ans, la fertilité des hommes diminue graduellement.
  • Stress : la quantité de spermatozoïdes que vous produisez peut être réduite si vous êtes exposé à du stress émotionnel excessif ou prolongé. L'infertilité peut s'avérer une expérience longue et décourageante, ce qui peut ajouter au stress ressenti par les couples. Envisagez de parler à votre médecin pour connaître des façons de faire face à votre stress.
  • Nutrition : un régime alimentaire faible en vitamine C, en folate, en sélénium et en zinc est susceptible de contribuer à l'infertilité. Assurez-vous de suivre un régime alimentaire équilibré et nutritif conforme au Guide alimentaire canadien. Assurez-vous de manger chaque jour 8 à 10 portions de fruits et légumes, 8 portions de produits céréaliers, de portions de produits laitiers ou de leurs substituts et trois portions de viande ou de leurs substituts.
  • Utilisation de drogues illicites : l'utilisation de marijuana et de cocaïne réduit le nombre et la qualité des spermatozoïdes, tandis que les stéroïdes anabolisants (qui sont utilisés pour la fortification et la croissance musculaire) réduisent la taille des testicules et arrêtent la production de l'hormone nécessaire à la production des spermatozoïdes.

Ces facteurs associés au mode de vie peuvent affecter votre fertilité, mais il existe également d'autres causes à l'infertilité. Si votre partenaire et vous-même avez essayé sans succès de concevoir un enfant pendant un an ou plus (ou six mois si votre partenaire est âgée de plus de 35 ans), vous devriez tous deux envisager de consulter votre médecin et de faire évaluer votre fertilité. Le fait de consulter un médecin vous aidera à déterminer la cause possible d'un problème de fertilité et vous donnera l'occasion de parler avec votre médecin de ce que vous pouvez faire pour augmenter vos chances de concevoir un enfant.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2021. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Linfertilite-masculine-les-faits-et-les-mythes