Insectes piqueurs, prenez garde!

La terre grouille de toutes sortes d'insectes volants, sauteurs ou mordants. Malgré cette grande diversité, la plupart des piqûres ou des morsures d'insectes provoquent les mêmes symptômes : une petite bosse rouge qui démange. De temps à autre, une bosse enfle et devient douloureuse. Dans le cas d'une personne allergique aux piqûres ou aux morsures d'insectes, les symptômes peuvent être plus graves et incommodants. Si une infection s'ensuit, des soins médicaux s'avèrent nécessaires. Autrement, nettoyez la piqûre ou la morsure, puis appliquez une pommade au besoin. Si, par malchance, vous avez un groupe de piqûres ou de morsures, envisagez la prise d'un antihistaminique oral pour réduire au minimum les démangeaisons générales.

Certaines piqûres ou morsures d'insectes requièrent des soins particuliers

La mouche noire : soyez aux aguets près des rivières, des ruisseaux et des autres étendues d'eau parce que la morsure d'une mouche noire (ou simulie) peut faire mal et démanger intensément, en plus de causer une enflure et un endolorissement. Lavez les piqûres ou les morsures avec de l'eau et du savon. Appliquez ensuite une crème antiseptique et anti-démangeaisons. Dans de très rares cas, une personne peut avoir une réaction allergique à une morsure de mouche noire. Si vous avez un malaise ou un essoufflement à la suite d'une piqûre ou d'une morsure d'insecte, obtenez immédiatement des soins médicaux.

L'aoûtat : les aoûtats sont de minuscules mites immatures qui se cachent dans les herbes hautes et les mauvaises herbes en attendant de frapper. Étant jeunes et faibles, elles recherchent des endroits qui leur donneront un certain avantage pour se fixer à votre peau, par exemple au niveau de la ceinture du short ou de la partie supérieure des bas. Quand ces minuscules créatures vous mordent, la démangeaison peut être considérable.

Il peut se passer quelques heures avant que vous ne remarquiez la morsure, mais alors, attention! De petits boutons rouges apparaissent, et il faut une volonté de fer – ou un antihistaminique – pour ne pas se gratter jusqu'au sang. Heureusement, la prise de l'aoûtat sur la peau est faible, et une douche ou un frottage à la serviette feront tomber ceux que vous aurez rapportés à la maison. Selon la médecine populaire, les morsures d'aoûtats doivent être scellées pour ne plus être exposées à l'air, que ce soit à l'aide de poli à ongles, de gelée de pétrole ou d'huile pour bébé. Les aoûtats sont un fléau, mais, heureusement, ils ne transportent aucune maladie susceptible de nuire aux humains.

Le moustique : les moustiques s'affairent dans les endroits chauds et près des eaux stagnantes. Vecteurs possibles de maladies, les moustiques piquent et laissent de petites bosses pâles et molles qui peuvent durer de 2 à 10 jours et causent des démangeaisons incroyables. Évitez l'infection en vous grattant le moins possible. Appliquez une lotion de calamine ou une crème d'hydrocortisone, ou encore prenez un antihistaminique. Un sachet réfrigérant ou de la glace peuvent réduire l'enflure. Certains signes – dont la fièvre, l'endolorissement et la nausée – indiquent qu'une consultation médicale est requise rapidement.

La tique : il est dangereux de s'aventurer dans le territoire des tiques (les herbes hautes) parce que leur morsure peut causer bien des ennuis. Ce très petit insecte assoiffé de sang peut transporter plusieurs maladies, dont la plus connue est la maladie de Lyme, et les transmettre à l'humain. Retirez la tique dès que possible. Servez-vous d'une petite pince pour l'extraire directement de la peau. Évitez de tordre ou d’écraser la tique lorsque vous la retirez. Si la tête reste enfouie dans la peau, enlevez-là aussi, sinon une inflammation pourrait se produire. Après avoir soigneusement retiré la tique, nettoyez la région avec un antiseptique (de l’alcool, par exemple) ou avec du savon doux et de l’eau. Lavez bien vos mains à l'eau et au savon. Vous devriez demander à un médecin d'examiner les morsures de la tique, surtout si une éruption cutanée survient ou si des symptômes semblables à ceux de la grippe se manifestent.

Si possible, essayez de conserver la tique en la plaçant dans un petit flacon ou un sac à fermeture par pression et glissière (utilisez un sac double). On peut envoyer la tique à un laboratoire pour des analyses plus poussées qui seraient susceptibles d’aider à diagnostiquer votre maladie si des symptômes apparaissent. Comme les tiques desséchées sont plus difficiles à identifier, mettez une serviette en papier humide dans le flacon ou le sac contenant la tique pour qu’elle ne se dessèche pas. Si vous ne parvenez pas à retirer la tique, obtenez des soins médicaux.

Évidemment, la meilleure façon de ne pas subir toutes ces démangeaisons et cette irritation est de ne pas se faire mordre au départ. Alors, avant de sortir, posez-vous cette question : « Suis-je facile à piquer ou à mordre? »

  • Est-ce que j'ai appliqué un insectifuge (ou chasse-insectes) et est-ce que j'en apporte avec moi? Selon l'endroit où vous vous rendez, vous pourriez avoir besoin d'un insectifuge particulier. En effet, le produit qui fera fuir les tiques et celui qui sèmera la déroute parmi les aoûtats ne sont pas nécessairement les mêmes.
  • Est-ce que je porte les bons vêtements? Les insectes ont tendance à éviter les vêtements de couleur pâle; de plus, le port de vêtements amples rentrés dans d'autres vêtements (par ex. une chemise dans un pantalon, un bas de pantalon dans une chaussette) et de souliers garderont les insectes fouisseurs à l'écart. Couvrez-vous la tête pour vous protéger non seulement du soleil, mais aussi des pestes qui mordent.
  • Où irai-je me promener à pied? Tout au long de votre promenade, restez au milieu du sentier et loin des endroits herbeux ou marécageux; les insectes ont tendance à s'y regrouper pour attendre leur proie.
  • À quelle heure vais-je sortir? Les divers insectes sortent en très grand nombre à des heures différentes de la journée. Connaissez les environs et les heures où il y a des nuées d'insectes dans votre région.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2021. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Lete-et-les-dangers-pour-la-peau