La gestion du diabète par la nutrition et l'exercice

La gestion du diabète par la nutrition et l'exercice

La gestion du diabète est étroitement liée au régime alimentaire et au mode de vie.

Une alimentation saine

  • Une bonne alimentation contribue à maintenir la glycémie, le poids et le mauvais cholestérol à des taux acceptables. Il est donc préférable d'éviter les aliments riches en calories et en gras (surtout les gras saturés) et de choisir plutôt des fruits et des légumes frais, des viandes maigres, du poisson et des légumineuses.
     
  • Vos besoins caloriques et votre poids souhaité déterminent la quantité de gras, de glucides (les fruits, les légumes, les pains et les grains) et de protéines (la viande, le poisson, le lait et les noix) qui vous convient. En général, un régime alimentaire santé procure un apport quotidien de 15 % à 20 % de calories provenant des protéines tandis que 20 à 35 % sont fournies par les matières grasses et 45 à 60 % par les glucides.
     
  • Lisez toujours les étiquettes avant d'essayer des aliments « faibles en gras », « légers » ou « sans gras ». Certains produits, dépourvus de sucre ou faibles en calories, sont présentés comme « diététiques ». D'autres se vantent d'être recommandés pour les personnes atteintes de diabète. Cependant, beaucoup d'aliments diététiques qui renferment des succédanés de sucre sont riches en matières grasses et en calories. On ne peut donc pas toujours se fier aux mentions « léger » et « diététique » ; il est préférable de lire les étiquettes attentivement.
     
  • Lorsqu'on a l'estomac vide, 1 seule boisson alcoolisée peut abaisser considérablement le taux de sucre dans le sang. Il est donc préférable de boire lentement et de toujours consommer de l'alcool avec des aliments. Limitez le nombre de vos consommations à 2 verres par jour et évitez les boissons telles que l'eau-de-vie (brandy), le porto et les liqueurs (digestifs) qui ont une teneur élevée en sucre.
     
  • Mangez des sucreries, mais en modération. Il n'est pas nécessaire de bannir le sucre : un biscuit, un morceau de chocolat ou de gâteau ne vous feront pas de mal à l'occasion. Votre professionnel de la santé pourra vous conseiller sur la façon d'intégrer sans risque des sucreries dans votre régime alimentaire.

L'exercice physique

  • L'exercice diminue la glycémie, en général. De plus, il peut augmenter l'efficacité de l'insuline tout en améliorant votre santé et votre vitalité.
     
  • Demandez à votre médecin de vous suggérer des exercices qui vous conviendront, mais passez un examen médical dès le début d'un programme d'exercice, et évitez les excès. En effet, en augmentant progressivement votre niveau d'activité, vous préviendrez les blessures tout en cultivant l'enthousiasme qui vous permettra de continuer.
     
  • Vérifiez votre glycémie avant et après vos exercices, vous éviterez ainsi l'hypoglycémie (une insuffisance de sucre dans le sang). De plus, vous pourrez déterminer l'effet de différents exercices sur votre glycémie.
      
  • Essayez les poids et haltères légers, la marche et la natation, ce sont des exercices à privilégier.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2021. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Apprenez-a-maitriser-votre-diabete