La sécurité de l'auto-injection

Quelques médicaments contre la SP se donnent par injections sous la peau (injection sous-cutanée) ou dans un muscle (injection intramusculaire). Pour en savoir plus, consultez la section « Un conte de trois injections ».

De nombreuses personnes peuvent apprendre à s'injecter chez elles ces types de médicaments contre la SP. C'est ce que l'on nomme l'auto-injection. Si vous envisagez l'auto-injection, la sécurité d'emploi et une formation adéquate sont d'une importance majeure.

Voici quelques petits conseils sur la sécurité de l'auto-injection :

  • posez des questions lorsque vous apprenez la technique de l'auto-injection, n'hésitez pas, c'est une façon de vérifier que vous comprenez vraiment bien comment injecter le médicament. Si vous ne vous sentez pas à l'aise avec une phase du processus de l'auto-injection, ou si vous éprouvez de l'incertitude au sujet de quelque chose, consultez votre médecin ;
  • prenez certaines dispositions avant la première auto-injection : repassez le processus dans votre tête pour vous assurer que vous savez exactement comment procéder, puis rassemblez tout votre matériel d'injection au même endroit. Gardez à la portée de la main un numéro de téléphone que vous pouvez appeler, celui de votre médecin, d'une infirmière ou d'une ligne de soutien SP, au cas où des problèmes surgiraient ;
  • communiquez avec votre médecin ou un pharmacien pour savoir ce que vous devriez faire si vous oubliez une dose de votre médicament ;
  • guettez l'apparition possible de petites ecchymoses au lieu d'injection, d'une douleur juste après l'injection puis d'une légère enflure et irritation autour du lieu d'injection, car la plupart des injections sont susceptibles de causer de légers effets secondaires. La survenue d'autres symptômes pourrait être un signe d'un problème plus grave. Entrez en contact avec votre professionnel de la santé si vous remarquez l'une des manifestations ci-après :
    • une enflure, de la chaleur, une rougeur et un écoulement autour du lieu d'injection,
    • des grosseurs, des zones creuses, des nodules fermes, une modification de la couleur normale de la peau ou une douleur autour du lieu d'injection,
    • une éruption cutanée non seulement au lieu d'injection, mais à différents endroits du corps,
    • de l'urticaire, une boursouflure du visage ou une enflure de la gorge ou une difficulté respiratoire.

La plupart des personnes touchées par la SP ont accès à une ligne de soutien sans frais consacrée à leur médicament. Elle leur permet d'obtenir des réponses à leurs questions sur leur médicament et même l'auto-injection. Il se pourrait qu'il existe aussi des programmes de soutien élaborés pour vous offrir des renseignements supplémentaires sur la SP et les médicaments que vous utilisez. Consultez votre médecin, ou une infirmière, pour savoir si une ligne de soutien sans frais est mise à la disposition des personnes employant votre médicament.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2021. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Donner-les-medicaments-contre-la-SP