La SP et les problèmes de la vue

Jusqu'à 80 % des personnes atteintes de SP auront des problèmes de la vue. Pour beaucoup d'entre elles, les problèmes touchant les organes de la vision sont le premier symptôme de SP. Bien que les problèmes que suscite la SP puissent causer une perte de la vision, il s'agit bien souvent d'un trouble passager. La SP cause rarement une cécité totale.

Les problèmes de la vue le plus couramment liés à la SP sont la névrite optique et des troubles des mouvements de l'œil (nystagmus et diplopie).

La névrite optique (inflammation du nerf optique) apparaît lorsque la SP endommage le nerf optique. Les lésions qui s'ensuivent peuvent engendrer une douleur oculaire, une vision floue, des taches sombres, un « engrisaillement » ou une perte passagère de la vision (habituellement dans un œil). Les symptômes empirent habituellement au cours des premiers jours et continuent à s'aggraver pendant 2 semaines avant de commencer à régresser progressivement. La plupart des guérisons se font en moins de 5 semaines, bien qu'une amélioration puisse continuer à se manifester pendant une année. La vision revient habituellement en l'espace de 4 à 12 semaines.

Les problèmes de mouvements oculaires se produisent lorsque la SP endommage les parties de votre cerveau qui contrôlent les mouvements de vos yeux et de votre coordination visuelle. Les problèmes les plus courants sont le nystagmus et la diplopie. Le nystagmus désigne des mouvements oculaires involontaires susceptibles de provoquer des étourdissements, une vision médiocre et de la nausée. L'appellation diplopie signifie « voir double ». Si elle est traitée, la diplopie disparaît habituellement au bout de quelques jours ou de quelques semaines. Le nystagmus peut s'avérer plus difficile à soigner.

Ces problèmes de la vue peuvent heureusement être pris en charge, et un grand nombre de personnes s'en remettent complètement. Toutefois, les symptômes de quelques personnes atteintes de névrite optique persistent et elles continuent à avoir de la difficulté à distinguer les couleurs, à percevoir la profondeur et les contrastes (capacité de voir les choses qui ne se détachent pas clairement d'un arrière-fond).

Pour mieux connaître les problèmes de la vue liés à la SP, et découvrir la façon de les prendre en charge, référez-vous aux sections « Pour en savoir plus sur la névrite optique » et « Pour en savoir plus sur les problèmes de mouvements oculaires ». Pour en apprendre davantage sur les stratégies que vous pouvez élaborer pour vous adapter aux anomalies du champ visuel, référez-vous à la section « Pour faire face aux problèmes de la vue ».

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2021. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/La-SP-et-les-problemes-de-la-vue