La surveillance de votre taux de glucose sanguin

La surveillance de votre taux de glucose sanguin

L'Association canadienne du diabète (ACD) recommande aux diabétiques qui prennent de l'insuline de faire une autosurveillance de leur taux de glucose sanguin au moins aussi souvent que le nombre de fois où ils prennent de l'insuline, si le taux de glucose se situe dans les valeurs cibles. Lorsque le diabète de type 2 n'est pas traité avec de l'insuline, on devrait demander l'avis d'un médecin ou d'un professionnel de la santé sur la fréquence de l'autosurveillance. La fréquence de l'autosurveillance dépend du traitement que vous suivez et de l'efficacité de votre gestion du sucre sanguin. L'ACD recommande aussi que les personnes atteintes du diabète de type 2 qui ont recours à des modifications de leurs habitudes de vie et/ou à un agent oral plutôt qu'à l'insuline, et qui atteignent les valeurs cibles, vérifient leur taux de glucose sanguin 1 ou 2 fois par semaine.

Grâce aux lecteurs de glycémie, vous pouvez suivre vous-mêmes votre glycémie et déterminer si elle se trouve dans la plage visée, et cela sans sortir de chez vous. Ces lecteurs, qui peuvent être obtenus dans la plupart des pharmacies, vous permettent de prendre une part active à la gestion de votre diabète. De plus, en utilisant un lecteur de glycémie, vous pourrez déterminer l'effet de certains aliments sur votre glycémie, ce qui pourra guider plus judicieusement vos choix alimentaires.

Pour en savoir davantage sur le modèle de lecteur de glycémie le mieux adapté à votre situation, consultez votre éducateur spécialisé en diabète ou votre pharmacien. Avant d'utiliser un lecteur de glycémie, vous devrez recevoir une formation vous permettant de mesurer adéquatement votre glycémie.

Consultez votre éducateur spécialisé en diabète pour en savoir davantage sur :

  • la taille de la goutte de sang requise et l'endroit où la prélever;
  • le type de bandelettes dont vous aurez besoin;
  • la façon de vérifier si le lecteur fonctionne adéquatement;
  • la façon de coder le lecteur (si nécessaire);
  • la façon de nettoyer le lecteur.

En cas de symptômes d'hypoglycémie (une insuffisance de sucre dans le sang), vérifiez immédiatement votre glycémie. Si vous n'avez pas de lecteur de glycémie sous la main, traitez vos symptômes selon les lignes directrices ci-après :

  1. Consommez des glucides à absorption rapide (15 g);
    • 3 à 5 comprimés de glucose (le nombre exact dépendra de la teneur du comprimé en glucose. Ne manquez pas de la vérifier et faites en sorte que le nombre total de comprimés vous fournissent 15 g de glucose);
    • 175 mL (¾ de tasse) de jus d'orange ou d'une boisson gazeuse courante;
    • 6 Life Savers®
    • 15 mL (3 c. à thé) ou 3 paquets de sucre ordinaire dilué dans de l'eau.
  2. Attendez 15 minutes, puis vérifiez votre glycémie de nouveau. Si elle est toujours trop basse, répétez le traitement (recommencez l'étape 1).
  3. Répétez le traitement (recommencez l'étape 1), si plus d'une heure doit s'écouler avant votre prochain repas, ou si vous allez vous livrer à une activité physique, prenez une collation, par exemple, un demi-sandwich ou du fromage avec des craquelins sans sel (la collation doit comporter 15 g de glucides et une source de protéines).

À l'occasion, les médecins suggèrent aux personnes prédisposées à des épisodes d'hypoglycémie de porter sur elles 1 mg de glucagon, prêt à injecter en cas d'urgence et facile d'accès. Ce médicament fait monter le taux de sucre rapidement.

Les trousses d'auto-analyse d'urine sont utiles en cas de maladie. Les corps cétoniques sont des acides potentiellement dangereux qui s'accumulent dans le sang lorsque la quantité d'insuline y est insuffisante. Les accumulations de corps cétoniques se produisent beaucoup plus fréquemment avec le diabète de type 1. Demandez à votre médecin ou à un professionnel de la santé de vous expliquer la marche à suivre de ce test.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2021. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Apprenez-a-maitriser-votre-diabete