La vessie et les intestins

Vous pouvez mieux contrôler les symptômes reliés à votre vessie et à vos intestins à l'aide d'une meilleure alimentation et consommation de liquides. Si vous ressentez de la constipation, vous pouvez résoudre le problème en consommant davantage de fibres. Les fibres alimentaires se retrouvent dans les aliments tels les grains entiers, les légumineuses, les fruits et les légumes, les noix et les graines. Essayes de consommer au moins de 25 à 30 grammes de fibre chaque jour. Par exemple, une pomme de taille moyenne contient 4 g de fibres et une demi-tasse de haricots noirs en contient presque 10 g. Consultez les renseignements nutritionnels sur l'emballage des aliments pour en connaître le contenu en fibre.

Voici quelques conseils pour augmenter la quantité de fibre dans votre alimentation :

  • Ajoutez graduellement les fibres à votre alimentation parce qu'en ajouter trop d'un seul coup pourrait vous donner des flatulences, des ballonnements et de la diarrhée.
  • Choisissez une céréale à haute teneur en fibres pour le déjeuner ainsi que des pains, des pâtes et des céréales à grains entiers. Préparez vos haricots, vos pois et vos lentilles de diverses façons; ces aliments peuvent être préparés de façon très créative.
  • Choisissez des collations riches en fibre, comme des noix, des graines, des légumes tranchés et des fruits séchés. La plupart des magasins d'aliments santé offrent une grande variété de noix, de fruits séchés et de graines.
  • Mangez des fruits au dessert ou en morceaux dans vos céréales et ajoutez des légumes à vos plats favoris.

De plus, rappelez-vous que même une activité physique modérée comme la marche ou les étirements peut aider à prévenir la constipation.

Réduire les problèmes de vessie

Si vous ressentez des symptômes urinaires comme des mictions fréquentes ou de l'incontinence, consultez votre médecin pour connaître ses recommandations pour le traitement de vos symptômes. Rappelez-vous que vous pouvez contrôler mieux vos symptômes avec vos choix d'aliments et de breuvages.

Parfois, les personnes atteintes de SP qui craignent les mictions trop fréquentes ou l'incontinence limitent leur consommation de liquides. Une consommation trop réduite de liquides peut entraîner des problèmes comme la déshydratation, le manque de salive, les problèmes de déglutition, la perte d'appétit, la constipation et même des carences de certains éléments nutritifs. Il faudrait boire au moins huit verres de huit onces (250 ml) d'eau à chaque jour.

Si cette quantité d'eau vous semble considérable, voici quelques conseils pour vous assurer que vous buvez toute l'eau dont vous avez besoin :

  • Quand vous passez devant un abreuvoir, buvez un bon coup.
  • Transportez toujours une pleine bouteille d'eau avec vous quand vous quittez la maison.
  • Buvez aux repas et essayez de l'eau pétillante au lieu des boissons gazeuses qui contiennent de la caféine.
  • Limitez votre consommation de breuvages riches en caféine comme le café, le thé, le cola et certaines boissons gazeuses. La caféine est un diurétique qu'il faudrait éviter si vous avez des problèmes de vessie.
  • Si vous consommez de l'alcool, buvez modérément. L'alcool ralentit votre système nerveux central et peut causer des problèmes de déséquilibre et de coordination. Il peut aussi irriter la vessie et aggraver les problèmes d'urgence urinaire.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2021. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Une-saine-alimentation-et-la-SP