L'anxiété liée à l'auto-injection

Vous craignez les injections ? C'est normal de ressentir un peu d'appréhension avant une injection. Mais pour presque 4 % des personnes, l'appréhension que suscitent les injections (aussi désignée anxiété liée aux injections) est beaucoup plus intense, au point même de les empêcher de recevoir le traitement dont elles ont besoin.

L'anxiété liée à l'auto-injection - la peur de vous donner une injection - est un problème certain pour les personnes atteintes de SP, étant donné que des médicaments contre la SP sont donnés par auto-injection après une formation appropriée dispensée par un médecin ou une infirmière. L'anxiété liée à l'auto-injection peut devenir un obstacle au traitement contre la SP - il y a de fortes chances pour que les personnes qui souffrent de ce problème cessent de prendre leurs médicaments ou qu'elles ne les utilisent pas de la bonne façon.

Qu'est-ce qui cause l'anxiété liée à l'auto-injection ? Divers facteurs peuvent susciter cette anxiété, notamment le calibre et la longueur de l'aiguille, des injections suivies d'effets secondaires désagréables par le passé, ou le fait que commencer un traitement contre la SP revient à accepter sa présence et à en faire une réalité inévitable.

Il y a heureusement moyen de surmonter cette anxiété. Un type de psychothérapie appelé consultation en matière d'anxiété liée à l'auto-injection (ou SIAC [self-injection anxiety counseling]), offert par des infirmiers ayant reçu une formation spéciale, aide les participants à surmonter l'anxiété qu'ils éprouvent au sujet de l'auto-injection. Cette consultation dispense une formation fondée sur des techniques de détente ; elle enseigne aux participants la façon de reconnaître les pensées qui n'apportent rien d'utile et qui pourraient déclencher leur anxiété, elle leur explique aussi le déroulement du processus d'anxiété normale du corps et comment le contrôler. Au cours de la formation, les participants apprendront les techniques qui les aideront à surmonter leur anxiété, notamment à tenir d'abord l'aiguille doucement contre leur peau avant de faire l'injection, à s'injecter rapidement pour atténuer la douleur et le saignement ou à pratiquer sur une orange ou pendant qu'ils sont assis sur une chaise confortable.

La consultation aide la plupart des participants à surmonter leur peur de l'auto-injection dans un délai de 1 à 6 semaines. Vous éprouvez de l'anxiété à l'idée d'une auto-injection ? Discutez-en avec votre médecin ou une infirmière pour en apprendre davantage sur la SIAC.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2021. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Donner-les-medicaments-contre-la-SP