Le « pipi au lit » et les nuits chez les amis

Les préparatifs d'une nuit chez des amis pourraient engendrer à la fois de l'enthousiasme et de la crainte tant pour vous que pour votre enfant. Si votre enfant mouille parfois son lit, il pourrait se montrer réticent à l'idée de passer la nuit chez un ami et craindre que ses épisodes d'énurésie nocturne ou « pipi au lit » ne soient découverts. Il pourrait également ressentir de l'incertitude au sujet de la façon de prendre en charge la survenue d'un épisode de « pipi au lit » et de ce qu'il devrait dire à ses amis.

Mais l'énurésie nocturne ou « pipi au lit » ne devrait pas entraver la vie sociale de votre enfant. Voici comment vous pouvez aider votre enfant à se préparer à passer une nuit chez des amis.

Avant de passer une nuit chez des amis :

  • parlez aux parents de l'enfant chez qui les amis viendront passer la nuit afin de confirmer l'exactitude des détails que vous avez obtenus et savoir si votre enfant devrait se munir de quelque chose en particulier, comme un maillot de bains. Mettez les parents hôtes au courant des allergies et des troubles médicaux de votre enfant ainsi que des médicaments qu'il prend. Expliquez-leur que votre enfant mouille parfois son lit et décrivez-leur la façon dont votre famille procède habituellement afin que ces personnes soient en mesure d'aider discrètement votre enfant s'il se produit un épisode d'énurésie nocturne. Donnez le numéro de téléphone où il est possible de vous joindre au cas où il y aurait des problèmes ;
     
  • discutez avec le médecin de votre enfant des options thérapeutiques susceptibles de prendre en charge l'énurésie nocturne ou « pipi au lit » et des options qui conviendraient à votre enfant. Les options comprennent la psychothérapie familiale, des exercices de contrôle de la vessie, l'utilisation d'alarmes et les médicaments ;
       
  • parlez à votre enfant de la soirée projetée chez son ami et de ce qu'il devrait faire s'il mouille le lit. La mise sur pied d'un plan donnera un sentiment de sécurité à votre enfant. Si votre enfant prend un médicament contre le « pipi au lit », assurez-vous qu'il comprend comment il doit l'employer. Vous pouvez l'aider à se sentir plus sûr de lui en lui disant que quoi qu'il arrive vous savez qu'il sera en mesure de faire face à la situation. Affirmez à votre enfant que s'il veut revenir chez vous, il lui suffit de vous appeler.

Au cours de la nuit passée chez des amis : soyez disponible au cas où votre enfant ou les parents hôtes appelleraient, mais résistez à la tentation d'appeler votre enfant chez son ami pour vérifier que tout va bien.

Le lendemain :

  1. allez chercher votre enfant à l'heure convenue ;
  2. discutez avec votre enfant de sa soirée. Posez-lui des questions ouvertes sur ce qu'il a appris et sur ce qu'il a observé au cours de la nuit passée chez son ami, et sur ce qu'il ressent à propos de cette expérience. Parlez de ce qui a bien marché et de ce que vous feriez différemment la prochaine fois.

En vous organisant à l'avance et en aidant votre enfant à se préparer à passer la nuit chez un ami, vos efforts contribueront à assurer que l'énurésie nocturne ou « pipi au lit » ne gâche pas cette occasion. Consultez votre médecin si vous avez des questions au sujet de la prise en charge du « pipi au lit ».

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2021. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Le-pipi-au-lit-et-les-nuits-ailleurs