Le trajet quotidien domicile-travail vous épuise-t-il?

Un nombre croissant d’entre nous parcourt des distances de plus en plus longues pour se rendre au travail chaque jour. Le Canadien moyen consacre 63 minutes par jour au trajet aller-retour entre la maison et le bureau, soit 275 heures par année – près de 12 journées entières dans les transports!

Ces heures et ces minutes peuvent être considérées comme du temps passé à ne rien faire, mais elles peuvent à la longue peser sur votre santé de plusieurs manières. Outre le risque connu d’accidents et de collisions automobiles, rappelons les dangers courants liés à ces longues périodes passées quotidiennement derrière le volant :

Klaxonnez si cela fait mal : Les camionneurs de longue distance ne sont pas les seuls à souffrir de maux de dos et d’autres douleurs attribuables à la conduite prolongée. Que vous soyez le conducteur ou le passager d’une automobile, le fait de rester assis trop longtemps peut accentuer un mal de dos existant et déclencher d’autres douleurs.

Klaxonnez si votre coeur est en danger : Le trafic routier intense impose au cœur un fardeau qui va au-delà du stress psychologique. Les recherches ont révélé une corrélation entre l’obligation de faire la navette maison-boulot et la santé du cœur : plus la durée du trajet et la distance à parcourir sont longues – plus grand le nombre de transferts et de changements de route – et plus élevé sera votre risque d’hypertension artérielle (haute pression).

Klaxonnez si cela vous stresse : Les moments tendus – bouchons de circulation, coup de volant pour éviter un écureuil, conduite en conditions de visibilité réduite – peuvent déclencher une réaction de stress dans votre corps. L’adrénaline et le cortisol, hormone du stress, sont sécrétés en réponse aux stimuli, vos muscles durcissent, vos battements cardiaques et votre respiration s’accélèrent. Avoir à faire la navette chaque jour dans des conditions difficiles peut occasionner un stress chronique.

Klaxonnez si vous délaissez vos habitudes saines : Avez-vous l’impression de ronger votre frein durant votre trajet maison-boulot? Cela est tout à fait logique : le temps passé sur la route c’est le temps volé à vos habitudes santé, y compris dormir suffisamment, faire de l’exercice et s’alimenter sainement. Selon une enquête menée par IMB, 31 % des répondants ont affirmé qu’ils consacreraient plus de temps au sommeil et à l’exercice s’ils n’avaient pas un si long trajet à parcourir pour se rendre au travail et en revenir.

Klaxonnez si vous toussotez : Quelle que soit la durée pendant laquelle votre voiture est prise dans une zone de grand trafic, une chose est certaine : vous vous exposez à de nombreux polluants aériens. En effet, une étude menée à Los Angeles a permis de constater que, pour n’importe quel jour de l’année, la pollution à laquelle les gens s’exposaient pendant leur trajet domicile-travail représentait 33 à 45 % de la pollution totale.

Votre trajet quotidien domicile-travail n’est peut-être pas la plus grande menace pour votre santé, mais quels sont les autres choix qui se présentent à vous? Vous pouvez laisser votre esprit voguer ailleurs et arriver à destination comme un zombie, ou vous pouvez transformer ces minutes et ces heures considérées comme perdues en temps utile. Comment pouvez-vous tirer le maximum de ce temps passé sur la route, qui ne cesse de s’allonger?

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2021. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Le-stress-des-trajets-quotidiens