Les divers types de méditation

Pour de nombreuses personnes, le terme « méditation » évoque des images de moines assis, les jambes repliées en forme de bretzel et chantant « om », tous en chœur. À tout le moins, la méditation est généralement perçue comme une sorte d'activité religieuse spécialisée. Toutefois, il n'est pas nécessaire qu'il en soit ainsi.

La méditation est fondamentalement une discipline axée sur la tranquillité et la concentration de l'esprit. Plusieurs types de méditation impliquent également une certaine forme de contrôle respiratoire. La plupart, mais pas toutes, exigent que les participants soient assis. Et, il y a plusieurs façons de méditer qui ne requièrent aucune fin ou affiliation religieuse, de quelque nature que ce soit. Diverses techniques étudiées lors d'essais cliniques sont recommandées par certains médecins pour améliorer la santé mentale et physique. Ces techniques comprennent :

  • la réponse de relaxation. Les participants s'assoient dans une position détendue, les yeux fermés, en se concentrant sur leur respiration pendant 10 à 20 minutes. Il est recommandé d'utiliser 2 fois par jour cette technique de méditation développée par le Dr Herbert Benson, de l'École de médecine de Harvard et auteur de plusieurs livres sur le sujet. On peut également se renseigner sur cette technique en ligne. 
  • la méditation attentive. Cette technique exige que l'on soit attentif aux sensations que l'on ressent, aux choses que l'on touche, aux sons que l'on entend et que l'on fasse attention à ce que l'on fait. Cela peut paraître simple, mais avez-vous déjà fait un repas en ne pensant à rien d'autre qu'à votre nourriture et à la façon dont vous la mangez? Il existe diverses approches à cette technique. Vu ses effets bénéfiques sur la santé, l'approche la plus courante vise la réduction du stress grâce à la méditation attentive. Cette approche est souvent nommée Mindfulness-Based Stress Reduction, ou MBSR, et elle peut s'apprendre en quelques semaines, à l'aide de programmes ou d'enregistrements. Son plus ardent défenseur est le Dr Jon Kabat-Zinn de l'École médicale de l'Université du Massachusetts qui possède un centre de méditation attentive. La liste des personnes préconisant une approche similaire à la pratique de la méditation attentive comprend Thich Nhat Hanh, un moine zen vietnamien, auteur de plusieurs livres sur le sujet et dont l'enseignement permet une approche à la méditation ne comportant aucune implication à caractère religieux.
  • la Méditation TranscendentaleMD. Cette forme de méditation fait partie d'un programme offert par une organisation créée par Maharishi Mahesh Yogi; et vous ne pouvez l'apprendre que d'un instructeur. Elle doit être pratiquée, en position assise, pendant 15 à 20 minutes, 2 fois par jour. Cette technique exige également que l'on répète mentalement un mantra, un « mot » comme « ainga » ou « shiring » qui a été choisi pour vous par votre instructeur.

Il existe également des techniques de méditation propres à certaines religions bien définies. Certaines branches du bouddhisme (en particulier Theravada, Tibétain, et Zen) ainsi que certaines sectes hindoues possèdent plusieurs techniques bien établies. Certains groupes religieux occidentaux comme les chrétiens et les musulmans pratiquent également la méditation. Il existe d'importantes différences entre les diverses approches.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2021. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/La-meditation